APS COACH DES LIONNES : LA FÉDÉRATION PRIVILÉGIE LA CONTINUITÉ EN MISANT SUR YACINE MESSAOUDI (PRÉSIDENT) APS LANCEMENT DE LA DEUXIÈME ÉDITION DU GRAND CARNAVAL DE DAKAR APS APRÈS OMAN, LES LIONS ONT DÉFAIT LES EMIRATS ARABES UNIS APS CONFÉRENCE DE PRESSE DE LANCEMENT DU FESPACO À DAKAR, LUNDI APS A DAKAR ET MBOUR, DES RESTAURANTS LABELLISÉS ’’ZÉRO DÉCHET’’ APS LE FOOTBALLEUR MAKHÈTE DIOP RACONTE SON EXPÉRIENCE DANS LE GOLFE DANS UN OUVRAGE MAP Calvaire des populations de Tindouf et violences contre les migrants: l’Algérie devant ses responsabilités APS MAME FAMEW CAMARA EXPLIQUE L’IMPORTANCE DE LA PLACE DE LA FEMME DANS SES ŒUVRES APS CETTE RENCONTRE CONTRE LES EMIRATS ARABES UNIS EST UTILE (COACH) GNA Africa should address challenges of Covid-19 – President Akuffo Addo

Sénégal : Mise en place d’un fonds de plus 45 millions d’euros pour équiper des milliers d’ateliers artisanaux


  4 Décembre      32        Economie (12403), Finance (549),

   

Rabat, 04/12/2018 (MAP)- Un fonds de plus 45 millions d’euros (30 milliards de francs Cfa) sera créé prochainement au Sénégal afin de financer les équipements de quelque 8.000 ateliers artisanaux à travers le pays, a fait savoir le ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, Mamadou Talla.

« Nous avons mis en place un fonds pour l’apprentissage rénové. Il est d’un montant de 30 milliards de FCFA qui vont permettre d’équiper 8000 ateliers artisanaux », à travers le pays, a-t-il notamment déclaré, lundi à Dakar, lors du vote par les députés du budget du ministère qu’il dirige.

« Nous allons rénover les ateliers de nos quartiers pour en faire des petites et moyennes entreprises. Il s’agit d’un changement de direction et d’option dans ce ministère. Nous sommes dans le développement de l’offre technique avec des formations techniques, de courte durée », a fait valoir M. Talla.

Selon lui, toutes les formations devaient être arrimées aux besoins de l’économie du pays par le biais de l’implantation de centres de formation en partenariat avec le secteur privé.

« La machine s’enclenche au ministère (…) Nous allons vers la construction d’un centre national de référence de l’aviculture afin d’être en phase avec le besoins du marché sénégalais », a-t-il encore souligné.

Dans la même catégorie