MAP La République du Congo officiellement connectée au câble sous-marin « 2Africa » MAP La Namibie et le PAM s’associent pour renforcer la sécurité alimentaire et la gestion des catastrophes ANGOP Les États-Unis allouent un million de dollars pour un projet de biodiversité à Cuando Cubango AGP Guinée: Le mouvement syndical suspend sa grève générale UNA-ANP Médine : Début de la 44ème édition du Forum Al-Baraka sur les objectifs de la Charia et le cadre réglementaire de l’économie islamique AIB Jeux_africains 2024 : le Burkina Faso y participe avec 15 disciplines AIP L’UNESCO renforce les capacités des cadres de l’administration burkinabè en prospective stratégique AIP SIA 2024 : Laurent Tchagba tisse un partenariat solide avec l’ONF de France pour la restauration du couvert forestier AIP La JCI « Abidjan soleil » place La 4è édition de Women’s day sous le signe du leadership féminin en entreprise MAP Guinée: libération d’un responsable syndical, revendication majeure des grévistes

SENEGAL-MONDE-CINEMA / Onze films en compétition officielle au ‘’Festival Dakar court’’ prévu en décembre


  24 Novembre      29        Cinéma (430),

 

Dakar, 23 nov (APS) – Quelque onze films dont cinq films d’écoles seront en compétition officielle à la sixième édition du Festival international du court métrage de Dakar ou ‘’ Festival Dakar court’’, prévue du 11 au 16 décembre prochain, a appris jeudi l’APS du responsable de la structrure promotrice de cet évènement.
‘’Cette année, nous avons apporté quelques nouveautés dans le festival. Nous allons mettre en compétition les films d’écoles et le prix francophone, qui primera le film qui s’investira le plus dans l’usage de la langue française (…) onze films sont retenus pour la compétition officielle, dont cinq films d’écoles », a déclaré le cinéaste Moly Kane.

M. Kane, président de l’association ‘’Cinémarekk’’, la structure organisatrice de l’évènement, s’exprimait jeudi au cours d’une conférence de presse en prélude à ce festival.

Il a précisé que cette édition est placée sous le thème de ‘’La place de la femme’’.

Moly Kane a annoncé que 32 films venant du Sénégal, du Burkina-Faso, du Cameroun, de l’Algérie, de la France, entre autres pays, seront projetés lors de cette édition.

Il a aussi indiqué que les programmes habituels de même que des concerts sont inscrits dans les activités de cette édition.

L’un des programmes habituels dénommé ‘’talents Dakar court’’ est dédié à la formation des jeunes dans les métiers du cinéma. L’autre programme habituel, appelé ‘’talents Dakar court critique’’, est une initiation à la critique cinématographique réservée aux journalistes et autres aspirants critiques.

‘’Quinze jeunes vont suivre des ateliers de formation sur les archives, des masters class, sur l’impact économique du festival, entre autres’’, a-t-il ajouté.

‘’Dakar court‘’ prévoit également d’organiser, non seulement des tables rondes scientifiques et des ateliers, mais aussi de rendre hommage à certaines figures du cinéma sénégalais et français.

En plus de compter trois jurys composés majoritairement de femmes, l’édition de cette année enregistrera plusieurs candidatures féminines pour toutes les compétitions.

‘’Les femmes sont majoritairement représentées sur tous les plans, que ce soit au niveau des jurys, dans l’organisation ou pour les candidatures. Nous avons reçu plusieurs candidatures féminines pour cette édition’’, a-t-il signalé.

La réalisatrice et scénariste française d’origine sénégalaise, Ramata Toulaye Sy, sélectionnée en mai dernier au festival de Cannes avec son film « Banel et Adama », va présider le jury ‘’Talents Dakar court métrage’’.

Sa compatriote et collègue Alice Diop, récompensée par le Grand prix du jury à la Mostra de Venise en 2022 avec son film « Saint Omer », présidera le jury de la compétition officielle du court métrage.

Le jury ‘’Dakar talents court critique’’ sera présidée par Fatimata Wane, journaliste à France 24.

Moly Kane affirme que le festival s’attend à recevoir davantage de festivaliers cette année et à faire du Sénégal le pays du court métrage.

‘’ (…) la composition des jurys est très féminine. Vous avez des personnalités reconnues à l’international dans l’audiovisuel et dans le court métrage. Cela est un gage de qualité pour nous, et surtout, de reconnaissance de ce festival’’, a pour sa part indiqué le directeur de l’institut Français de Dakar, Laurent Montillet.

Il a déclaré que plus d’une centaine des jeunes seront formés ou participeront à des ateliers à l’issue de cette sixième édition du festival

Dans la même catégorie