AIP Les nouveaux certifiés en MDDCT exhortés au respect des valeurs clés pour une réussite professionnelle ANG Cooperação/PR defende necessidade de mais esforços coletivo para fazer face à situação de alterações climáticas no litoral da sub região ANG Desporto/Sport Bissau e Benfica mantém-se isolada na liderança da Guiness-Liga MAP Développement en Afrique : Mme Benali appelle à des financements abordables à long terme MAP Le Maroc et la Sierra Leone engagés à conclure une feuille de route 2024-2026 de coopération de nouvelle génération (Communiqué conjoint) MAP Maroc/Mauritanie : les collectivités territoriales invitées à s’inscrire pleinement dans l’Initiative Royale pour l’Atlantique MAP La Sierra Leone s’inscrit pleinement dans les Initiatives Royales pour l’Afrique de l’Ouest (Communiqué conjoint) ATOP Les ZAAP, une solution pour le développement de l’agriculture togolaise ATOP L’agropole de Kara enregistre des résultats « satisfaisants » ATOP des jeunes d2sœuvres et apprenants en peinture renforcent leurs capacit2s

SENEGAL-POLITIQUE / Un grand nombre de personnes au rassemblement du F24 pour réclamer la tenue de l’élection présidentielle


  24 Février      18        Politique (25348),

 

Dakar, 24 fév (APS) – Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées, samedi, à Grand Yoff, un quartier de Dakar, pour réclamer la tenue de l’élection présidentielle à l’appel du Mouvement des forces vives de la nation (F24).

Des leaders de l’opposition et des candidats retenus par le Conseil constitutionnel pour l’élection présidentielle, dont Déthié Fall, Cheikh Tidiane Dièye, Thierno Alassane Sall, les mandataires des candidats Khalifa Sall et Bassirou Diomaye Faye, entre autres, y ont pris part.

‘’Il s’agit de faire savoir à Macky Sall que son mandat s’achève le 02 avril. Le Conseil constitutionnel lui avait clairement demandé de fixer une date pour l’élection présidentielle avant cette date, mais cela n’est pas inclus dans ces dispositions’’, a déclaré Cheikh Tidiane Dièye, membre fondateur du F24, candidat à la présidentielle.

Selon lui, ce rassemblement n’est qu’un début, car il y aura d’autres plans d’actions que le mouvement des forces vives de la nation (F24), le front des candidats à la présidentielle (FC25) et la plateforme ‘’Aar sunu election’’ comptent mener ensemble.

Concernant l’appel au dialogue lancé par Macky Sall, il a rappelé la décision des 16 sur les 19 candidats de ne pas y prendre part.

Vendredi, 16 des 19 candidats retenus par le Conseil constitutionnel ont décidé de ne pas participer au dialogue convoqué par le chef de l’État.

En guise de protestation contre le rapport du scrutin, le F24 a demandé à chaque électeur de se rendre à son bureau de vote habituel le dimanche 25 février.

Dans la même catégorie