MAP Rwanda: les listes des candidats à la Présidentielle et aux législatives dévoilées ATOP Le plan de développement communal de la municipalité de kpélé 2 validé ATOP Assoli : tabaski / des sachets de viande distribue à 1260 démunis AIP Un nouveau corridor logistique Europe-Afrique bientôt ouvert pour offrir des opportunités commerciales aux entreprises ivoiriennes AIP La MUGEF-CI et les directeurs des établissements publics hospitaliers s’accordent pour une meilleure prise en charge des mutualistes ANP Niamey : Le lendemain de la fête de Tabaski ou jour du partage et de solidarité entre les musulmans MAP L’UA condamne fermement les attaques de civils par les ADF à Béni et Lubéro dans la Province du Nord Kivu en RDC APS Les Sénégalais invités à maintenir les villes et les campagnes propres APS L’ambassadeur du Maroc au Sénégal salue le message de paix du chef de l’Etat APS Le Président Bassirou Diomaye Faye se réjouit du climat de paix et de concorde

SENEGAL-UNIVERSITE-HUMEUR / Bambey : Sit-in des étudiants de l’ISFAR pour dénoncer la fermeture de leur restaurant


  31 Mai      59        Education (7222),

 

« Bambey, 31 mai (APS) – Les étudiants de l’institut supérieur de formation agricole et rurale (ISFAR) de Bambey (centre-ouest), ont organisé ce mercredi, un sit-in pour dénoncer la fermeture de leur restaurant par la direction du Centre régionale des œuvres universitaires sociales (CROUS), a constaté l’APS.

« Aujourd’hui, nous avons décidé d’organiser un sit-in devant le CROUS pour discuter directement avec le directeur général afin d’avoir des explications sur la fermeture ce matin de notre restaurant », a déclaré le président de l’Amicale des étudiants de l’ISFAR, El Hadji Ahmadou Ba

Selon lui, les étudiants ont décidé mardi de décréter trois jours de journée sans ticket pour dénoncer les difficultés auxquelles ils sont confrontées. Tous les services du CROUS ont été avisés, a-t-il précisé.

En plus de la vétusté des bâtiments, les étudiants de l’institut supérieur de formation agricole et rurale déplorent la capacité d’accueil de leur restaurant.

« Sur un effectif de 400 étudiants, l’ISFAR dispose d’un seul restaurant de moins de 50 tables à manger », a fait savoir Ba, ajoutant que certains étudiants se mettent debout pour prendre leur repas faute de tables disponibles.

L’Amicale des étudiants de l’ISFAR réclame l’installation de fontaines et la livraison des lits superposés promis par les autorités pour améliorer les conditions d’hébergement des étudiants.

Les étudiants menacent de poursuivre leur mot d’ordre de grève si leur restaurant n’est pas ouvert dans les plus brefs délais.

Dans la même catégorie