ANP Niger : Les biens du Bureau National de la Carte Brune CEDEAO déclarés désormais ‘’insaisissables’’ ANP Le Niger va organiser le 1er Juillet 2021 une table ronde pour le financement de sa nouvelle Stratégie de Finance Inclusive ANP Décès de l’ancien Ministre Mohamed Boucha ce jeudi 24 juin 2021 : Les obsèques officielles prévues ce vendredi 25 juin ANP Inauguration à Niamey de la nouvelle ambassade des États Unis construite à plus de 150 milliards de francs CFA ANP Le Premier Ministre Ouhoumoudou préside la 12ème réunion du comité de pilotage de la mission Eucap Sahel Niger APS ONZE NOUVEAUX MEMBRES FONT LEUR ENTRÉE DANS LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DE LA SODAV APS TOURNOI DE DUBAÏ : UNE DÉFAITE QUI OBLIGE LES LIONS À GAGNER LE DERNIER MATCH, SELON LEUR COACH APS TOURNOI U20 UAFA : MALICK DAFF SALUE LA BONNE ENTAME DE SON ÉQUIPE APS USSEIN : LES RECOMMANDATIONS DU CONSEIL ACADÉMIQUE POUR UNE REPRISE DES COURS DANS LES MEILLEURS DÉLAIS APS CÉRÉMONIE DE RESTITUTION DE L’INVENTAIRE SUR LE PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL, MARDI

SIEL-2019: Des éditeurs africains appellent à accroître leur collaboration


  11 Février      44        Livres (163),

   

Casablanca – Des éditeurs marocains et africains ont appelé, lundi à Casablanca, à accroître la collaboration entre les maisons d’édition en Afrique dans la perspective de créer un marché commun du livre.

Il est temps aux éditeurs africains de s’unir et de coopérer pour relever ensemble les défis liés à l’industrie du livre en Afrique, ont souligné les intervenants lors d’une rencontre sur l’édition en Afrique, organisée à l’initiative du ministère de la Culture et de la communication dans le cadre de la 25-ème édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL-2019).

L’objectif est de mettre en place un système de coopération en vue de faciliter l’action des maisons d’édition africaines, en tant qu’élément essentiel dans le domaine du livre, ont-ils relevé, notant que les éditeurs africains aspirent à tirer profit du savoir-faire marocain en matière d’édition.

Ils ont aussi plaidé pour l’élaboration de politiques publiques claires en matière d’industrie du livre, la diversification de l’offre éditoriale et l’ouverture sur les marchés internationaux, ainsi que l’adaptation des nouvelles technologies aux réalités du marché.

Par ailleurs, les éditeurs africains ont déploré l’absence des moyens financiers nécessaires et le manque des ressources humaines qualifiées et d’infrastructures, soulignant que le livre africain est fortement affecté par la contrefaçon.

A cette occasion, ils ont mis en avant le rôle important du Maroc dans la promotion de l’industrie africaine du livre, à travers les multiples accords conclus avec des maisons d’éditions africaines afin d’insuffler une dynamique à la production culturelle africaine.

Placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, cette 25è édition du SIEL, qui se tient du 07 au 17 février, connaît la participation de plus de 700 exposants représentant 40 pays, avec l’Espagne comme invitée d’honneur.

Initiée par le ministère de la Culture et de la communication (département de la culture), cette édition est marquée par la participation de 350 écrivains, poètes, chercheurs, économistes et politiciens des quatre coins du monde, qui illumineront avec leurs contributions intellectuelles le ciel de ce Salon international de renom.

Dans la même catégorie