ANP Le Gouverneur de Tahoua reçoit le prix remporté par le lutteur Noura Hassan ANP Assemblée générale élective de l’association régionale de football de Dosso « Abdou Boubacar dit Siddo réélu pour un mandat de quatre ans » MAP Dialogue national: Macky Sall va recevoir les 19 candidats à la présidentielle et les recalés lundi (officiel) MAP Trophée Hassan II/Coupe Lalla Meryem de golf: LL.AA.RR le Prince Moulay Rachid et la Princesse Lalla Meryem président la cérémonie de remise des prix MAP Abuja: La CEDEAO décide de lever des sanctions contre le Niger MAP Sénégal: Plusieurs personnes manifestent dans le calme à Dakar pour réclamer la tenue de la présidentielle MAP RDC: Trois morts dans une altercation entre la police et les Bena-Mwembia MAP Togo: Le président décale la date des élections législatives d’une semaine MAP Ligue des champions d’Afrique (Groupe B/5e journée): Victoire du Wydad de Casablanca sur Jwaneng Galaxy par 1 à 0 MAP Abuja: Sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la situation politique et sécuritaire dans la région

Sierra Leone: les affrontements de dimanche à Freetown, « une tentative avortée de coup d’Etat » (autorités)


  28 Novembre      23        Securité (2923),

 

Freetown, 28/11/2023 (MAP)  Les affrontements survenus dimanche dans la capitale sierra-léonaise Freetown ont été causés par une « tentative avortée de coup d’Etat », a indiqué, mardi, le ministre de l’Information, Chernor Bah.

Il s’agissait d’une « tentative avortée de coup d’Etat visant à attenter et à renverser le gouvernement démocratiquement élu de la Sierra Leone », a dit le ministre devant la presse.

« Nous avons ouvert une enquête pour une tentative de coup d’Etat qui a échoué », a dit, pour sa part, le chef de la police William Fayia Sellu, cité par des médias. « Un groupe de gens a tenté de renverser le pouvoir en place en utilisant la force », a-t-il ajouté.

« Nous continuons à traquer ceux qui ont tenté de renverser par la force une autorité légitime », a souligné le chef de la police.

La police sierra-léonaise a publié mardi les photos et les identités de 34 hommes et femmes recherchés en lien avec ces affrontements.

Parmi les 32 hommes et deux femmes présentés comme « fugitifs » figurent des soldats et des policiers en activité ou à la retraite et des civils, selon la police locale.

La capitale Freetown a connu dimanche plusieurs heures de confrontation armée entre les forces de sécurité et des inconnus qui ont tenté de forcer une armurerie militaire. La prison centrale et d’autres établissements pénitentiaires ont été également pris d’assaut et des dizaines de détenus semblent s’en être échappés, selon des médias.

Les affrontements ont fait 21 morts, dont 14 soldats et trois assaillants, a déclaré le ministre de l’information, précisant que treize militaires et un civil suspectés d’être impliqués dans cette tentative sont en détention.

Un couvre-feu national est instauré de 21H00 à 06H00 (locales et GMT) jusqu’à nouvel ordre, avait annoncé le gouvernement.

Dans la même catégorie