AGP Football/Coupure d’électricité lors du match Gabon-Gambie : l’ONDSC veut faire la lumière sur l’incident ANP Hadj 2024 : Le COHO annonce le premier vol retour des pèlerins pour le vendredi 21 juin APS SENEGAL-ECONOMIE / La croissance économique projetée à plus de 10 % en 2025 (FMI) APS SENEGAL-ECONOMIE-ENERGIE / Subventions à l’énergie: plus de 1800 milliards sur les trois dernières années (FMI) APS SENEGAL-SOCIETE / Madina Gounass : le ministre de l’Intérieur annonce des discussions pour dénouer la crise MAP Kenya: troisième journée de mobilisation contre le PLF 2024 MAP Sénégal: Ouverture d’une enquête sur les incidents survenus entre deux communautés religieuses dans le sud du pays (communiqué) APS SENEGAL-MEDIAS-PARTENARIAT / Une convention APS-RTS pour ”redynamiser l’échange de contenus” entre les deux médias APS SENEGAL-SANTE-POINT / Drépanocytose : 4900 enfants suivis à l’hôpital d’enfants Albert Royer de Fann (responsable) APS SENEGAL-MEDIAS-CINEMA / La RTS entame la diffusion d’une série de documentaires consacrés à des figures emblématiques du pays

Signature à Malanville d’un accord de partenariat entre la FNEN-DADDO et l’ASPEB sur la transhumance transfrontalière.


  16 Janvier      82        Société (45639),

 

Porto-Novo, 16 Janv. 2019 (ABP) -La Fédération Nationale des Éleveurs du Niger (FNEN-DADDO) et l’Association pour la sauvegarde et la promotion de l’Élevage au Bénin (ASPEB) ont signé ce Mardi, dans la salle de réunion de l’arrondissement central de Malanville, une convention d’accord de partenariat sur la collaboration dans le cadre de la transhumance transfrontalière.
À l’ouverture de la cérémonie, le maire Inoussa Dandakoé, de Malanville a remercié les participants présents et représentés dans cette salle pour l’intérêt qu’ils accordent au secteur clé de l’élevage. Car, la transhumance transfrontalière entre le Niger et le Bénin en générale et entre la région de Dosso et le département de l’Alibori en particulier est l’une des principales sources de revenu et de bien-être pour les communautés des deux pays et dans la chaîne production et donc, doit être à tout prix préservé pour les générations actuelles et futures.
À ce titre, dans le but de concrétiser  »l’objectif zéro perte en vie humaine » pour cette année, les deux organisations se mettent ensemble pour formaliser ce qui est en réalité une pratique très ancienne, celle de la collaboration et l’entraide entre les éleveurs en général et ceux des communes frontalières en particulier.
À la suite du rapprochement, très significatif des deux administrations, les organisations professionnelles ont décidé de renforcer cette cohabitation pacifique à travers des cadres formels et crédibles sur lesquels les autorités peuvent compter pour informer, sensibiliser et surtout vulgariser les textes régissant le secteur dans les deux États au cours de la période de transhumance.
Le conseiller technique du ministère de l’agriculture et de l’élevage du Niger le Dr SALEY Mohamadou a souligné que c’est un grand honneur pour les deux pays de voir concrétiser cet accord tant attendu dans le cadre de la facilitation et de l’accompagnement des transhumans pendant la période de la transhumance et surtout de lutter efficacement contre les tracasseries et la corruption.
Il est à noter que le maire de Malanville, Inoussa Dandakoé, avait à ses côtés son deuxième adjoint SAMBO Nouhoum, le secrétaire général de la mairie Anassi DAMBARO, le vice-président ASPEB BOUBACAR DJOULDE Saïdou, le chef service de la planification et celui des affaires Foncière et de la protection de l’environnement et des acteurs intervenant dans le secteur de la transhumance dans la Commune de Malanville.
Et du côté Nigérien on peut également noter, la présence du conseiller technique du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage du Niger Dr SALEY Mohamadou, le 1er vice-président du conseil régional de Dosso BOUBACAR Oumarou, le Président FNEN-DADDO Amadou SIDDO et les différentes autorités de la Région de Dosso qui interviennent dans ce secteur.

Dans la même catégorie