MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Signature de la Charte du Liptako-Gourma ou la consécration de l’Alliance des États du Sahel (AES)


  5 Juillet      6        Politique (25988),

 

NIAMEY, 05 Juillet (ANP) – Le Niger, le Mali et le Burkina Faso ont signé, le 16 septembre 2023 à Bamako, la Charte du Liptako-Gourma instituant l’Alliance des États du Sahel (AES), marquant ainsi une étape décisive pour la sécurité et la défense des populations des trois pays.

L’objectif principal de cette coopération renforcée est d’éradiquer ensemble la menace qui pèse sur ces trois pays sahéliens actuellement confrontés au terrorisme et d’autres menaces sécuritaires au niveau de leurs frontières communes.

A travers cette Alliance, les Etats contractants, après avoir réaffirmé leur attachement à la légalité internationale et régionale consacrée notamment par la Charte des Nations Unies, l’Acte Constitutif de l’Union Africaine et le Traité révisé de la CEDEAO, entendent aussi « poursuivre les luttes héroïques menées par les peuples et les pays africains pour l’indépendance politique, la dignité humaine et l’émancipation économique ».

Le Niger, le Burkina et le Mali se sont ainsi engagés à renforcer les liens séculaires entre leurs Peuples, à exercer pleinement et à veiller au respect de la souveraineté nationale et internationale.

Ils se sont également résolus à défendre l’unité nationale et l’intégrité des Etats respectifs, à travers une défense collective et une assistance mutuelle qui se concrétiseront par la mise en place d’organes nécessaires au fonctionnement et aux mécanismes subséquents de l’Alliance.

En plus de lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes et la criminalité en bande organisée dans l’espace commun de l’Alliance, les trois pays entendent œuvrer à la prévention, la gestion et au règlement de toute rébellion armée ou autre menace portant atteinte à l’intégrité du territoire et à la souveraineté de chacun des pays membres de l’Alliance.

Entre eux, les trois pays signataires de l’Alliance se sont engagés à ne pas recourir à la menace, à l’emploi de la force ou à l’agression, mais aussi à ne pas faire de blocus des ports, des routes, des côtes ou des infrastructures stratégiques par les forces armées.

En somme un ensemble de dispositions tendant à se porter secours, tout en préservant l’intégrité territoriale et la souveraineté de chacun des trois pays.

Dans la même catégorie