MAP 2è Sommet de Dakar: Les infrastructures « constituent le socle, le nœud gordien des problématiques du développement en Afrique » (Moussa Faki) MAP Tour International du Cyclisme de Mauritanie (2è étape): Domination marocaine sans partage MAP Pénurie de billets au Nigeria: La Banque centrale annonce la distribution des nouveaux billets MAP Rwanda: les résultats du 5ème recensement bientôt annoncés MAP Assassinat d’un journaliste: Plusieurs arrestations au Cameroun APS Le partenariat public-privé,  »une alternative au financement des infrastructures » (PM égyptien) APS Mahawa Sémou Diouf installé comme président de la Cour de justice de l’UEMOA MAP Le CPS de l’UA adopte la «Déclaration de Tanger» sur la promotion du lien Paix-Sécurité-Développement et décide de la soumettre au Sommet de l’UA MAP RDC: L’ONU alerte sur la crise de la faim, la « plus grande » en Afrique MAP Afrique du Sud : Dix morts dans deux fusillades au Cap-Oriental

Siguiri/Société : Deux frères périssent dans une mine d’or à Kolenda


  1 Décembre      10        Société (41006),

   

Siguiri, 1er déc. (AGP)- C’est un fait inédit qui s’est produit dans une mine d’or de Kolenda, un district relevant de la commune rurale de Doko, préfecture de Siguiri dans la nuit du mardi, 29 au mercredi 30 novembre 2022.
Selon un membre de la croix rouge locale basée dans la zone, Djanko Dansoko, les deux victimes qui sont d’ailleurs des frères de sang, seraient de nationalité Burkinabé, qui exerçaient le métier d’orpaillage à Kolenda.
Selon les informations recueillies sur les lieux du drame, c’est la pompe de leur moteur qui est tombée en panne dans le puits, c’est ainsi l’un d’entre eux est descendu dans le puits. Ne faisant aucun signe de vie, le second l’a suivi et finalement, ils ont tous perdu la vie par asphyxié dans le puits.
Informés du drame, les autres orpailleurs ainsi que la croix rouge se sont rendus sur les lieux en vue de récupérer les corps des deux (2) victimes.
Après identification, l’une des victimes s’appelle Kafarou Kaboré, âgée de 20 ans et la seconde s’appelle Djibi Kaboré, âgée de 19 ans, tous de même père et de même mère.
Ainsi, les corps de ces deux victimes ont été remis à leurs parents pour inhumation.

Dans la même catégorie