GNA Covid-19, more people queue to vaccinate in New Juaben North GNA Government cannot renege on its responsibility – Tema East MP GNA Ayorkor Botchwey calls for strengthening of Ghana-São Tomé and Príncipe relation GNA Give financial institutions confidence to lend to private sector– Dalex GNA AfCFTA/China sign MoU on establishing Expert Group on Economic Cooperation APS ATELIER DE RESTITUTION SUR LA RÉFORME DES TEXTES RELATIFS À LA DÉCLARATION DE PATRIMOINE, MARDI APS MOLY KANE REMPORTE LE POULAIN D’OR DE LA 27E ÉDITION DU FESPACO APS MACKY SALL PLAIDE POUR UN FONDS AFRICAIN DE PROMOTION DU CINÉMA APS COVID-19 : UN DÉCÈS ET 2 NOUVEAUX CAS APS CANCER DU COL DE L’UTÉRUS ET DU SEIN : 217 FEMMES DÉPISTÉES À TOUBA

Solennité, sobriété et recueillement pour le 60ème anniversaire de la Côte d’Ivoire


  6 Août      41        Société (36497),

   

Abidjan – La République démocratique de Côte d’Ivoire célèbre, ce vendredi 07 août 2020, le 60ème anniversaire de son accession à la souveraineté nationale et internationale par une cérémonie officielle sans défilé ni parade militaires, ni saut de parachutistes, « ni concerto pour l’indépendance » mais dans la sobriété et le recueillement.

Le président de la République prononcera un discours solennel à la Nation dans la soirée de ce jeudi 6 août, abordant les questions d’actualité. La cérémonie de l’édition 2020 du Prix national d’excellence, quant à elle a été annulée sine die pour cause de Covid-19.

Le programme de la cérémonie officielle du vendredi 7 août fait état de prise d’arme sur le perron du palais de la Présidence de la République mais ne mentionne aucun discours.

La célébration de l’an 60 de la naissance de la Côte d’Ivoire est marquée par le décès de deux hautes personnalités, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et du concepteur de l’Hymne national, l’Abidjanaise, Mgr Pierre Marie Coty.

Même si les couleurs de l’Emblème, le Pavillon tricolore « Orange, Blanc, Vert » du drapeau, qui n’est plus en berne, après l’inhumation de feu Gon Coulibaly, flottent sur les principales avenues, bâtiments et services publics, la sobriété de la célébration de l’événement tient aussi à la pandémie du coronavirus qui limite, au minima, le nombre de personnes à des regroupements et manifestions politiques, sociales, religieuses, culturelles ou communautaires.

Elle se tient enfin à la veille d’une décisive présidentielle, le 31 octobre, qui devrait consacrer la consolidation des acquis sans retomber dans la violence post-électorale de 2010.

Dans la même catégorie