AIP Semaine nationale de la presse : le ministre Amadou Coulibaly encourage les médias à cultiver un esprit critique face à l’avènement de l’intelligence artificielle ANP Le comité de gestion du FSSP réceptionne ce jour plus de 50 millions de FCFA MAP Nigeria: Récupération de 26 millions de dollars suite à une enquête contre un ministère MAP Soudan: L’ONU appelle à des efforts « coordonnés » pour mettre fin aux hostilités MAP Burkina : une quinzaine de terroristes neutralisés dans le nord-ouest MAP Sénégal: Plus d’une tonne de cocaïne saisie par la douane MAP Inondations en Afrique du Sud: trois morts et des dégâts importants au KwaZulu-Natal MAP L’Angola renforce la surveillance aux postes frontières pour faire face à l’immigration illégale MAP Rebond de la croissance économique en Afrique subsaharienne (rapport) MAP Crise au Soudan: le PIB se contracte de 25% (responsable onusien)

Sommet Dakar2 : Mohamed Sadiki tient des rencontres bilatérales avec ses homologues de plusieurs pays africains


  28 Janvier      65        Agriculture (4133), COOpération (783),

 

Dakar, 27/01/2023 (MAP)- Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki, a tenu, les 26 et 27 janvier à Dakar en marge des travaux du Sommet Dakar 2, tenu sous le thème « Nourrir l’Afrique : souveraineté alimentaire et résilience », plusieurs rencontres bilatérales avec ses homologues de Côte d’Ivoire,d’Angola, des Comores, du Sénégal et du Cap Vert.

Les échanges ont porté sur les sujets de coopération se rapportant à l’expérience du Maroc en matière de développement agricole dans le cadre de la stratégie Génération Green et les acquis du Plan Maroc Vert.

Plusieurs axes ont été au centre des entretiens, dont le développement des chaines de valeur pour assurer l’intégration amont – aval des filières de production, garantir la valorisation, plus particulièrement l’expérience de développement des agropoles qui visent à augmenter la valeur ajoutée agricole et son maintien au niveau des bassins de production afin d’agir sur le développement social local, notamment en créant l’emploi et les services autour de l’écosystème, indique un communique  du ministère.

Cet axe porte également sur la question de modernisation des circuits de commercialisation à travers le développement de la logistique (marchés de gros, marchés hebdomadaires, et abattoirs), le contrôle qualité et la traçabilité, ajoute la même  source.

Les discussions ont porté aussi sur la maitrise de l’eau d’irrigation à travers sa mobilisation et la modernisation des systèmes d’irrigation qui assurent une économie d’eau; un facteur essentiel pour la résilience et la durabilité, ainsi que sur la gouvernance du secteur agricole, basée sur une approche de responsabilisation des acteurs à travers la contractualisation public-privé, avec une organisation de la profession en fédération d’interprofessions, la formation et le développement des ressources humaines.

L’autre axe évoqué est en lien avec la recherche et l’innovation qui permettent d’adapter et de créer des techniques et technologies appropriées aux différents systèmes de cultures et l’adaptation aux changements climatiques.

Les échanges ont porté également sur la stratégie du Maroc en matière de coopération Sud-Sud et de coopération triangulaire; une priorité qui décline la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

C’était aussi l’occasion d’échanger autour du Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM) prévu du 2 au 7 mai 2023, auquel plusieurs ministres ont confirmé leur participation.

Lors de ces rencontres, il y a une forte demande de la part des pays africains pour le partage de l’expérience marocaine et la coopération pour le transfert des bonnes pratiques avec l’appui technique et l’accompagnement, souligne-t-on.

Les travaux du Sommet Dakar 2 sur la souveraineté alimentaire ont pris fin, vendredi à Diamniadio, 30 km de Dakar, par l’adoption de la « Déclaration de Dakar.

Le Sommet, tenu du 25 au 27 janvier au Centre international de Conférences Abdou Diouf (CICAD) à Diamniadio, a été marqué avec la participation de représentants d’une vingtaine de pays dont le Royaume du Maroc, représenté par une forte délégation conduite par le Chef du Gouvernement, M. Aziz Akhannouch.

L’événement a réuni les gouvernements, le secteur privé, les organisations multilatérales, les ONG et les scientifiques pour relever le défi croissant de la sécurité alimentaire en Afrique.

La délégation marocaine à ce Sommet comprenait également le ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka, le président-directeur général du Groupe OCP , Mustapha Terrab, le Président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) Chakib Alj, le Directeur général du Fonds « Ithmar Capital », Obaid Amrane et l’Ambassadeur de SM le Roi au Sénégal, Hassan Naciri.

Dans la même catégorie