MAP Guinée: libération d’un responsable syndical, revendication majeure des grévistes MAP Qualifications JO-2024 (3è tour retour): La sélection marocaine féminine de football confirme face à son homologue tunisienne (4-1) MAP Sénégal: le gouvernement adopte un projet de loi d’amnistie des faits liés aux violences survenues entre 2021 et 2024 (officiel) MAP La méningite tue au moins 20 élèves dans le nord-est du Nigeria MAP Qualifications JO-2024 (3è tour retour): La sélection nationale féminine de football bat son homologue tunisienne (4-1) et se qualifie au 4è et dernier tour AIP François Olivier Gosso nommé directeur exécutif de l’Association africaine de l’eau et de l’assainissement AIP Le ministère des Affaires étrangères s’investit pour une mise en œuvre optimale de son budget 2024 AIP Lutte contre le paludisme: vers la consolidation des résultats de 2023 dans l’Indénié-Djuablin AIP Des experts en génie civil s’inspirent de l’expérience du LBTP en matière de revêtements routiers AIP Valentine’s day : les participants instruits sur l’harmonie dans le couple lors de la 2ème édition

Sommet de l’UA à Niamey: L’Afrique renouvelle son engagement pour une industrialisation du continent


  25 Novembre      97        Economie (20566), Industrie (257),

 

Niamey, 25 Nov(ANP)- Les travaux du  Sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernements de l’Union Africaine sur l’Industrialisation et la Diversification Économique et ceux de la Session Extraordinaire de la ZLECAf se sont ouverts dans la matinée de ce vendredi 25 novembre 2022 au Centre international de Conférence Mahatma Gandhi de Niamey sous la Présidence de M. Paul Kagamé Président de la République du Rwanda assurant l’intérim de son homologue du Sénégal, Président en exercice de l’Union Africaine.

« Industrialiser l’Afrique : Renouveler les engagements en faveur d’une industrialisation et d’une diversification économique inclusives et durables », c’est le thème retenu pour ce Sommet de l’UA sur l’industrialisation qui vise à mettre en lumière la détermination et le renouvellement de l’engagement de l’Afrique en faveur de l’industrialisation comme l’un des piliers stratégiques de la réalisation des objectifs de croissance économique et de développement du continent, tels qu’énoncés dans l’Agenda 2063 et l’Agenda 2030.

Compte tenu des interdépendances clés et stratégiques entre l’industrialisation et l’Accord sur la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAf), ce Sommet a pour objectif de mobiliser l’élan politique souhaité, les ressources, les partenariats et les alliances en faveur de l’industrialisation de l’Afrique.

Ce Sommet, précise-t-on, doit permettre d’exploiter le potentiel de l’évolution d’une base d’entreprises et de capitaux panafricaine dynamique qui ouvrira les perspectives d’une industrialisation inclusive et durable, ce qui occasionne la participation de l’ensemble des agents économiques, notamment les PME, les jeunes et les femmes, à la production de richesses nationales, à la création d’emplois et à l’expansion des possibilités d’entrepreneuriat pour les populations africaines.

Ce Sommet, note-t-on, est organisé dans le cadre des activités annuelles commémoratives de la Semaine de l’industrialisation de l’Afrique.

En effet, c’est compte tenu de l’importance de l’industrialisation et de la transformation économique en Afrique, que le 20 novembre de chaque année est célébrée la Journée de l’Industrialisation de l’Afrique, qui a été adoptée par la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de l’Organisation de l’Unité Africaine, en juillet 1989, à Addis-Abeba (Éthiopie).

L’ouverture de ce double s’est  déroulée en présence des Chefs d’États et de Gouvernement de l’Union Africaine,  des membres de la Commission de l’Union Africaine, des Présidents des Institutions des pays membres de l’UA, des Députés nationaux, des Ministres des Affaires Étrangères et de l’industrie des pays membres de l’UA, des membres du Gouvernement nigérien, des premières Dames présentes à Niamey et de plusieurs autres invités.

Dans la même catégorie