AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le recensement de la population va permettre de mener des actions de développement (DG INS) AIP Côte d’Ivoire-AIP / Laurent Gbagbo n’exclut pas d’être candidat à la présidentielle de 2025 ( Interview) AIP Côte d’Ivoire-AIP /Des réformes pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur ivoirien AIP Côte d’Ivoire -AIP / Petroci Holding devient une société d’Etat (Conseil des ministres ) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le gouvernement adopte un projet de budget pour l’année 2022 estimé à 9901,1 milliards FCFA ATOP AGOU/DROIT DES ENFANTS : L’ASSOCIATION PSAS A FORME DES MEMBRES DES COMITES DE PROTECTION ATOP CEDEAO/HARMONISATION DES POLITIQUES DE CONCURRENCE : UNE REUNION DE SENSIBILISATION DES PARTIES PRENANTES TENUE A LOME ATOP RENFORCEMENT DU CORPS D’ENCADREMENT PEDAGOGIQUE : 345 FUTURS CONSEILLERS PEDAGOGIQUES ET INSPECTEURS D’ENSEIGNEMENTS EN FORMATION ATOP UNE JOURNEE COMMUNAUTAIRE INIITEE POUR LA PROMOTION DU RESEAU D’EDUCATION ET DE RECHERCHE DU TOGO ATOP DES ACTEURS DE LA JUSTICE FORMES SUR LE NOUVEAU CODE DE L’ORGANISATION JUDICIAIRE

Soudan : Deux morts lors de manifestations à Khartoum (police)


  25 Janvier      44        Evénements (471), Photos (4421), Société (36370),

   

Khartoum, 25/01/2019 (MAP) – Deux personnes ont trouvé la mort jeudi à Khartoum lors des manifestations contre le pouvoir, a indiqué vendredi aux médias le général Hashim Abdelrahim, porte-parole de la police soudanaise.

Des centaines de manifestants sont descendus jeudi dans les rues au Soudan, notamment à la capitale Khartoum, et à Omdourman, ville voisine, pour protester contre le pouvoir. La police a dispersé plusieurs marches en direction du palais présidentiel et fait usage de gaz lacrymogène.

Jeudi, un haut responsable soudanais avait rapporté la mort d’un manifestant au cours d’un rassemblement à Omdourman. De son côté, un comité de médecins lié à l’Association des professionnels soudanais, à la tête de la contestation, avait indiqué que deux manifestants avaient été tués jeudi, précisant que le manifestant à Omdourman a été tué par des balles réelles et un autre manifestant est décédé en détention.

Plusieurs personnes ont été arrêtées vendredi et accusées de « troubles à l’ordre public », fait savoir le porte-parole de la police, notant qu’un homme qui portait un pistolet a été détenu et une voiture « équipée d’un système de communication à longue distance » a été saisie.

Depuis le 19 décembre, le Soudan est secoué par un mouvement de protestations engendré par la décision du gouvernement de tripler le prix du pain. Le bilan officiel de la contestation est désormais de 30 morts.

Dans la même catégorie