APS SENEGAL-AFFAIRES / La Directrice des Opérations de la BM et des hommes d’affaires suisses reçus par le Directeur général de l’APIX APS SENEGAL-TIC-SECURITE / Sécurité numérique : la DCSSI annonce un partenariat ”stratégique” avec Sentrust APS SENEGAL-CUTLURE / Foundiougne abrite le premier festival du ”cousinage à plaisanterie”, les 13 et 14 juillet ACP Ituri : parution de l’ouvrage «Ensemble nous pouvons » pour la cohésion dans la diversité ACP Équateur : Cri d’alarme pour la protection des forêts à Losanganya ACP Ecologie : la RDC élue à la présidence du Comité d’Ethique d’une fédération africaine ACP Kinshasa : 262 patients retenus pour la deuxième campagne des chirurgies gratuites de cataracte ACP Kinshasa : campagne de sensibilisation des parents d’élèves à la lutte contre la poliomyélite ACP RDC : 810 femmes bénéficiaires des soins gratuits contre la fistule obstétricale ACP Kinshasa: des cambistes sensibilisés sur l’instruction administrative organisant le secteur

Soudan: L’ONU appelle à des efforts « coordonnés » pour mettre fin aux hostilités


  15 Avril      13        Politique (25625),

 

Nations Unies (New York), 15/04/2024 (MAP)- Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a plaidé, lundi, pour des efforts internationaux « coordonnés et effectifs » pour mettre un terme aux hostilités au Soudan qui ont coûté la vie à plus 14.000 personnes.

“Nous appelons les groupes civils, y compris ceux représentant les femmes et les jeunes, à contribuer à diriger un processus politique inclusif pour remettre la transition démocratique au Soudan sur les rails”, a souligné le chef de l’ONU dans un message vidéo adressé à la conférence humanitaire internationale sur le Soudan et ses voisins qui se tient à Paris.

Il a insisté sur l’impératif de faire taire les armes dans ce pays et de soutenir le peuple soudanais qui “fait face au cauchemar de la faim et du déplacement”.

Selon l’ONU, le conflit opposant l’armée et les Forces de soutien rapide (FSR) au Soudan a déplacé 6,5 millions de personnes à l’intérieur du pays et poussé à l’exil 1,8 million d’autres dans les pays voisins.

“Aujourd’hui, nous devons faire appel à l’esprit de générosité pour alléger davantage les souffrances au Soudan et accroître de toute urgence l’aide”, a lancé le haut responsable onusien, ajoutant que le Plan de réponse humanitaire de 2,7 milliards de dollars pour le Soudan n’est financé qu’à hauteur de 6%.

Il a également indiqué que le Plan régional de réponse aux réfugiés pour la crise soudanaise, estimé à 1,4 milliard de dollars, n’est financé qu’à raison de 7%.

“J’en appelle à la générosité des donateurs pour qu’ils intensifient leurs contributions et soutiennent ces efforts qui sauvent des vies” au Soudan et dans les pays voisins, a souligné le SG de l’ONU.

Selon la directrice exécutive du Programme alimentaire mondial (PAM), Cindy McCain, la crise alimentaire au Soudan pourrait être « la plus grande jamais connue » dans le monde.

Dans les prochains mois, près de cinq millions de personnes pourraient plonger dans une « insécurité alimentaire catastrophique », le niveau le plus élevé de l’échelle du cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC), a averti l’ONU.

Co-organisée par la France, l’Allemagne et l’Union européenne, la conférence humanitaire internationale vise à combler le déficit de financement pour faire face à la crise soudanaise.

Dans la même catégorie