MAP Crise humanitaire au Soudan: Washington annonce une aide de 315 millions de dollars MAP Le Maroc disposé à élargir les domaines de sa coopération avec Madagascar (M. Bourita) MAP Cameroun: un gendarme tué et quatre autres blessés dans une attaque de Boko Haram ANP Le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage s’enquiert de la situation pastorale dans le Nord-Tahoua AGP Guinée : 172199 candidats affrontent les épreuves du Brevet d’Etudes de Premier Cycle AGP GUINÉE/MÉDIA : DEUX COMMISSAIRES DE LA HAC SUSPENDUS POUR FAUTE LOURDE (COMMUNIQUÉ) AGP Guinée/Tribunal Militaire : 10 ans de prison requis contre le Général SadibaKoulibaly AGP Guinée/Collectivité :Les 356 communes rurale et urbaine du pays dotées en équipements informatiques par l’ANAFIC ANG Telecomunicações/Ministro diz que o projeto do Cabo submarino “Amilcar Cabral” vai reforçar a integração da Guiné Bissau ao mundo global ANG Saúde Pública/”As doações de sangue não satisfazem as necessidades da Guiné-Bissau”, diz Bacar Mané

SOVON KODJO AKAKPO RECONDUIT A LA TETE DE LA FEDERATION POUR 4 ANS


  3 Novembre      77        Sport (12969),

 

Lomé, 2 nov. (ATOP) – Les membres de la Fédération togolaise de horse shoes (FTHS) ont renouvelé leur confiance à M. Sovon Kodjo Akakpo en le reconduisant à la tête de la Fédération pour un nouveau mandat de quatre ans, à l’issue d’une assemblée générale élective tenue le samedi 30 octobre à Lomé. Cette assemblée a été couplée d’un atelier de sensibilisation sur le dopage, les mesures barrières et la vaccination contre la COVID-19.
M. Sovon qui conduit un bureau de 9 membres a invité tous les dirigeants et athlètes à travailler plus en synergie pour promouvoir et développer davantage cette discipline au cours du nouveau mandat. Il a précisé que le passé et le présent sont un repère pour la construction de l’avenir et a remercié le gouvernement à travers le ministère en charge des Sports qui les appuie dans toutes les activités de la fédération. Le président réélu prévoit comme première sortie sur le terrain, la sensibilisation des jeunes sur la discipline et un atelier de formation pour les arbitres et entraineurs.
A l’ouverture des travaux, le représentant de la ministre des Sports et des Loisirs, Aboubakar Abdou-Salam a demandé à toutes les fédérations sportives de respecter les textes qui les régissent, faisant allusion à l’organisation des élections lorsque le mandat du bureau exécutif arrive à terme, afin de permettre à tout le monde, particulièrement à la jeunesse de participer à la vie sportive. Il a exhorté le nouveau bureau qui sera élu à faire un effort pour travailler avec les compétences du camp adverse. « En le faisant, vous rendez un énorme service à la jeunesse togolaise. Toute consultation doit se baser sur le devenir de vos athlètes. 0n ne vient pas à la fédération pour s’enrichir, mais on vient pour former et éduquer », a-t-il conclu.
L’atelier de sensibilisation sur le dopage a été animé par Mme Tchakondo Balikissou, Agent de contrôle dopage (ACD), tandis que celui sur les mesures barrières et la vaccination contre la COVID-19 par Dr. Alassane Abdul, médecin du travail.

Mme Tchakondo a rappelé que le dopage est un fléau qui mine le sport. Selon elle, cet atelier est une occasion de donner des informations nécessaires sur ce fléau et les dispositions à prendre pour y venir à bout car les athlètes sont les premières cibles. « Les dirigeants doivent être en mesure de savoir ce qu’il faut faire pour lutter contre ce fléau. Si d’aventure un athlète doit être contrôlé dans une compétition ou hors compétition, quelle attitude l’athlète doit-il adopter face aux agents de contrôle dopage. A leur tour, les participants pourront relayer ces informations à l’endroit des athlètes. Ils doivent eux aussi accompagner les athlètes dans ce processus, en les conseillant, les soutenant pour qu’ensemble ils puissent éradiquer ce fléau », a poursuivi Mme Tchakondo.

Le Horse-Shoes, chaussure à cheval, communément appelé « Fer à cheval » est un jeu d’origine américaine, créé après la guerre révolutionnaire entre l’empire romain et les américains au 18ème siècle. La pratique de ce jeu contribue à la concentration, à l’acquisition de l’adresse, à la maitrise de soi, au développement des muscles et du corps en général. Cette invention des soldats américains est devenue un jeu que pratiquent beaucoup de pays à l’instar des Etats-Unis d’Amérique, du Canada, du Japon, de l’Italie, des Iles de Grand Bahamas et de l’Afrique du sud. Cette discipline est arrivée au Togo dans les années 1980.

Dans la même catégorie