MAP Sénégal: Saisie de 40,3 Kg de cocaïne à l’aéroport de Dakar (Douanes) MAP Algérie : Amnesty déplore « la répression » exercée par les autorités contre  »la dissidence pacifique » MAP Les athlètes marocains participant aux JO commencent à affluer vers Paris MAP Guinée: Les autorités nient les arrestations de militants et demandent des enquêtes sur leur « enlèvement » présumé (communiqué) ACAP Le Ministre Maxime Balalou réaffirme les engagements du gouvernement dans le domaine de la justice ACAP Le Président Touadera inspecte l’évolution des travaux de réhabilitation du camp Kassaï MAP Burkina Faso : 173 Burkinabè refoulés de la Côte d’Ivoire (gouvernement) ANP La Türkiye signe une déclaration d’intention de coopération dans les domaines du pétrole et du Gaz naturel avec le Niger ANP Lutte contre le terrorisme : La Türkiye promet sa main forte au Niger (Chef de diplomatie) MAP Est de la RDC: au moins cinq morts dans une nouvelle attaque des ADF

SWALLOWS PRÔNE UNE PARTICIPATION PLUS IMPORTANTE DES FEMMES AUX ACTIVITÉS SPORTIVES


  25 Juin      10        Sport (13098),

 

Lomé, 24 juin (ATOP) – La direction de l’académie Sport- Etude, Swallows a organisé, le samedi 22 juin à Lomé, une journée porte ouverte sur le thème « Femme et Sport » en vue de faciliter une participation davantage croissante des femmes en milieu sportive.
Cette activité s’inscrit dans le cadre de l’exécution du programme de renforcement des académies sportives inclusives en Afrique pilotée par l’Agence française de développement (AFD) avec l’appui de l’ONG Play International. Elle a permis aux jeunes filles inscrites aux programmes d’éducation sportives à Swallows, briefées sur la thématique, de sensibiliser les parents, les visiteurs et le public sur la nécessité et l’utilité de permettre à leurs enfants, surtout les filles de pratiquer des activités sportives, si possible de les inscrire à l’académie Swallows où toutes les dispositions sont prises pour leur plein épanouissement. Les filles briefées avaient donc pour rôle d’amener les parents à comprendre l’importance de laisser les jeunes filles à aller vers le sport et de leur expliquer ce que cela peut leur procurer comme épanouissement et comme réalisation de soi.
Simultanément, dans une salle de réunion, une trentaine d’encadreurs de Swallows, ainsi que ceux des académies partenaires étaient entretenus sur les thématiques d’une « académie inclusive » et de « la protection de l’enfance ».
Selon l’administrateur de Swallows, Florent Kataka, l’inclusion dans le sport est une notion qui revient, parce que le sport déjà n’exclut pas, donc quoi de plus normal d’utiliser le sport pour donner la chance à tous et que tout le monde puisse retrouver sa place. « Une académie sportive inclusive cherche à promouvoir l’accessibilité et l’égalité des chances dans le sport, en permettant à chacun de développer à la fois ses compétences et en s’épanouissant dans un environnement favorable », a indiqué M. Kataka.
Le directeur technique de la section football du centre Swallows, Awadé Yassinthe a, pour sa part, expliqué qu’une académie inclusive change le regard d’une communauté sur le sport ; permet son rayonnement, son ouverture sur l’extérieur, la création d’emploi et son développement social et économique. M. Awadé a relevé qu’une académie inclusive est comme « le processus d’identification et de réponse à la diversité des besoins de tous les jeunes en formation grâce à une plus grande participation à l’apprentissage, aux cultures et aux communautés et à réduire l’exclusion dans l’éducation ».
Cette formation a pris fin par la signature d’un code de conduite qui oblige les encadreurs à s’engager à respecter les valeurs qu’il renferme, surtout celle de l’inclusion. Elle a été aussi sanctionnée par la remise de certificat de participation aux encadreurs.

Dans la même catégorie