APS SENEGAL-GAMBIE-COPERATION / Faye et Barrow promettent de travailler à faire progresser les relations bilatérales APS SENEGAL-GAMBIE-COOPERATION / Dakar et Banjul conviennent de maintenir leur Conseil présidentiel bilatéral MAP Bangui: Au moins 58 morts dans un naufrage (protection civile) ATOP L’Assemblée nationale Togolaise adopte la proposition de loi de révision de la Constitution en deuxième lecture, à la suite d’une consultation nationale ATOP M. Meyisso élu membre de la cour constitutionnelle AIP XXIIIes Jeux olympiques de Paris : Un opérateur de télécommunication offre 10 millions Fcfa à Cheick Cissé AIP Cyber Africa Forum : L’Afrique appelé à adapter ses plans de développement en intégrant les évolutions technologiques AIP Résistance aux antituberculeux : une étude préconise le maintien des tests moléculaires rapide AIP 4e édition de l’African Digital week : cinq universités et grandes écoles en compétition dans un hackathon sur l’industrie 4.0 APS AFRIQUE-OCEAN-PROTECTION / La Guinée-Bissau, hôte du 11e Forum régional côtier et marin du PRCM

« Symphonie africaine”: une fresque murale de l’artiste Moustapha Zoufri embellit une façade du musée Mohammed VI d’arts moderne et contemporain


  8 Février      77        Arts plastiques (58), Culture (1480),

 

Rabat, 08/02/2023 (MAP) – L’artiste Moustapha Zoufri a réalisé une fresque murale, intitulée « Symphonie africaine », montée sur l’une des façades du musée Mohammed VI d’arts moderne et contemporain de Rabat.

Présentant son œuvre, l’artiste précise que ce travail s’est fait en collaboration avec la Fondation Nationale des Musées et intervient dans le cadre de la célébration de “Rabat, capitale culturelle de l’Afrique” pour l’année 2022-2023.

« J’espère composer une symphonie à l’image d’un hymne africain », écrit M. Zoufri dans une fiche de présentation de sa fresque, soulignant qu’elle se veut un hommage à l’Afrique, berceau de l’humanité et continent en plein effervescence artistique.

Cette œuvre célèbre aussi les diverses manifestations, dédiées aux arts africains, qu’a abrité le Musée Mohammed VI d’Art moderne et Contemporain, à savoir “l’Afrique en Capitale”, “Lumières d’Afrique”, “les trésors de l’Islam en Afrique”, “de Tombouctou à Zanzibar” et “l’Afrique vue par ses photographes de Malick Sidibé à nos jours”, a-t-il dit.

Par ailleurs, M. Zoufri, préoccupé par l’intégration de l’art dans l’espace urbain, a indiqué que sa réalisation coïncide avec l’exposition « Art du Bénin d’hier et d’aujourd’hui de la restitution à la révélation : Volet contemporain « . Un heureux hasard !

“Symphonie africaine” est la première étape d’un projet original, qui donne un avant-goût de l’exposition à laquelle nous convie Moustapha Zoufri à Bab Rouah au mois de mai 2023.

Né à Nador où il a poursuivi ses études primaires à Segangan puis secondaires à Nador et Oujda, Zoufri rejoint après le baccalauréat, l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles où il obtient une licence en arts plastiques et visuels. Il a également intégré l’Ecole Supérieure des Arts Plastiques et Visuels de Mons.

Enseignant des arts plastiques à la Fédération Wallonie-Bruxelles, Moustapha Zoufri a participé à plusieurs expositions collectives et monté d’autres personnelles en Europe et au Maroc. Il a aussi réalisé plusieurs œuvres murales et sculptures à l’instar de « La flamme de l’espoir », réalisée en novembre 2016 en hommage aux victimes des attentats de Paris et Bruxelles.

A Oujda, il a monté une sculpture pour clôturer les manifestations de l’événement « Oujda capitale de la culture arabe » en 2018.

Dans la même catégorie