APS MALI-AFRIQUE-MUSIQUE/NECROLOGIE / Décès de Toumani Diabaté, illustre joueur de kora (famille) APS SENEGAL-SANTE / Il faut “réorienter la réponse au VIH”, préconise Maguette Ndoye Ndiaye APS SENEGAL-PECHE-EMIGRATION / Aïssatou Mbodj invite les pêcheurs à rester au Sénégal APS SENEGAL-ECONOMIE-EQUIPEMENTS / Fatou Diouf réitère la volonté de l’État de moderniser la pêche artisanale APS SENEGAL-HYDRAULIQUE -GOUVERNANCE / Distribution de l’eau : l’Etat invité à publier le contrat d’affermage signé avec le Groupe Suez ANP Niger: Présentation au Drapeau de 1010 élèves gardes nationaux de la promotion 2023 MAP Sénégal : Mission multisectorielle du Club Afrique Développement AIP Dr Edouard Fonh-Gbéi, l’ingénieur chevronné de la géoinformation (Portrait) MAP RCA: Les besoins humanitaires aggravés par les conflits dans les pays voisins (ONU) AIP Les acteurs de l’industrie planchent sur les enjeux stratégiques de la souveraineté industrielle

Tahoua : 1470 des 1992 villages agricoles ont semé à la date du 30 juin


  1 Juillet      6        Agriculture (4222),

 

Tahoua, 1er Juillet (ANP) – En cette troisième décade du mois de juin, 1470 dès 1992 villages agricoles que compte la Région de Tahoua ont effectué les semis humides du mil, soit un taux de 73,80 % contre 75,50% en 2023 à la même période, a appris l’ANP de la Direction régionale de l’Agriculture.

Il est à retenir que les 1470 villages sont répartis dans 12 départements et la Ville de Tahoua dont 78 villages à Tahoua Département, 172 villages à Malbaza, 228 villages à Bouza, 151 villages à Konni, 47 villages à Abalak, 190 villages à Keita, 370 villages à Madaoua, 12 villages pour la Ville de Tahoua, 150 villages pour Illéla, 8 villages à Tillia et 9 villages à Tassara.

A cette troisième décade du mois de juin 2024, seuls trois (3) départements ont bouclé leurs semis du mil, notamment les départements de Madaoua, Malbaza et Tassara, alors que le département de Keita a connu un avortement de semis du mil au niveau de 48 villages et 1 village au niveau de celui de Tillia.

Aussi, 999 villages ont eu à effectuer des semis du sorgho principalement dans 9 départements dont 171 villages à Keita, 172 villages à Malbaza, 160 villages à Bouza, 8 villages à Tillia, 370 villages à Madaoua, 42 villages Illéla, 67 villages à Konni et 9 villages à Tassara, soit un de taux 50,15% contre 863 villages pour un taux de 43,87% en 2023.

Il est également à noter le début des semis des légumineuses (le niébé et l’arachide).

Au plan du stade phénologique des plantes, la dominance est la levée pour le mil avec 64,1% et le stade le plus avancé est le tallage avec 2,3%.

Concernant la situation phytosanitaire, on note l’apparition des ennemis de cultures sur le mil et le sorgho dans le département de Madaoua. Les dispositions sont d’ores et déjà été prises pour le traitement des superficies infestées, rassure toutefois la Direction régionale de l’Agriculture.

La situation alimentaire est caractérisée par une variation des prix des céréales par rapport à la décade précédente. Ces prix sont constants au niveau du riz, du niébé, de l’arachide et de l’oignon et une légère hausse de 0,1% a été observée au niveau du sorgho, du mil et du maïs contre une baisse au niveau du sésame et du blé.

Dans la même catégorie