ANP Inauguration d’infrastructures, Journée « portes ouvertes » et port de toge à l’Université de Tahoua MAP L’Afrique du Sud se dote, enfin, d’une loi sur le changement climatique ANP Métiers de Pétrole : La SONIDEP offre des bourses d’études aux nouveaux bacheliers du Niger APS SENEGAL-SANTE-AFRIQUE / Un nouveau rapport souligne ”l’urgence d’intensifier les services de lutte contre le Vih” APS SENEGAL-HIVERNAGE-PREVISIONS / Orages et pluies sur la quasi-totalité du pays, à partir de mardi (Anacim) APS SENEGAL-SPORTS / Karaté : le championnat national prévu ce week-end APS SENEGAL-ETATSUNIS-ECONOMIE / Le Sénégal élabore sa politique d’économie bleue APS SENEGAL-TECHNOLOGIES / Le secrétaire d’État Ibrahima Thiam promet de mieux équiper l’ADEPME ACP Commerce extérieur: hausse de 2,33% du prix d’un gramme de l’or ACP Ouverture de la partie scientifique du «Festival Kongo River 4» à Brazzaville

Tahoua: Célébration de la journée internationale de la femme, Édition 2023


  8 Mars      42        Société (45955),

 

Tahoua, 8 Mars (ANP) – Le Secrétaire général adjoint du gouvernorat de Tahoua M. Assalé Mahamadou a présidé ce mercredi 8 mars 2023 à l’hôtel de Ville de Tahoua la cérémonie de lancement des activités de la journée internationale de la femme, édition 2023. Le thème retenu pour cette année est « Pour un monde digital inclusif : innovation et technologie pour l’égalité des sexes. »

Dans son allocution à cette occasion, le Secrétaire général adjoint du gouvernorat de Tahoua a indiqué que « la commémoration de la journée internationale des droits des femmes ou journée internationale des femmes trouve ses origines dans les manifestations des femmes au début du 20e siècle en Europe et aux États-Unis, réclamant l’égalité de droit, de meilleures conditions de travail et le droit de vote. Il a rappelé que depuis 1975, l’Organisation des Nations Unies a adopté le 8 mars comme journée pour célébrer les acquis et les victoires des femmes, tout en se concentrant sur les perspectives pour améliorer leur situation. Il a ajouté que cette journée a été officialisée en 1977, par les Nations Unies en invitant chaque pays de la planète à la célébrer.

Selon lui au Niger, les analyses ont montré que les indicateurs socio-économiques sont plus défavorables chez les femmes que les hommes en précisant que les femmes sont victimes de mariages forcés et précoces, des conditions de scolarisation inique, de violences basées sur le genre et de discriminations diverses, ce qui les place au rang des plus vulnérables. Il a réaffirmé l’engagement des plus hautes autorités Nigériennes à poursuivre les actions pour améliorer la situation des femmes Nigériennes à travers la promotion de la scolarisation de la jeune fille, la gratuité de la césarienne, la lutte contre le mariage des enfants et l’autonomisation économique de la femme. Evoquant le thème de cette édition, Assalé Mahamadou a déclaré que le choix de ce thème répond au souci des autorités de créer à la base les conditions pour insuffler le dynamisme devant permettre aux femmes Nigériennes d’être autonomes sur le plan socioéconomique et numérique. Abordant, la situation passée de la covid-19, le Secrétaire général adjoint du gouvernorat de Tahoua a rappelé le rôle important qu’avait joué la technologie dans la vie de tous les jours des hommes et des femmes. Il a souligné que cette approche de l’innovation, de la technologie, de l’éducation numérique tenant compte de l’égalité des textes peut faciliter la pleine inclusion sociale et économique des femmes et des filles. Selon le Secrétaire général adjoint du gouvernorat de Tahoua, le poids démographique des femmes est près de 52% de la population totale du pays et malgré la faiblesse de leurs capacités de production, les femmes contribuent largement au développement du pays. Monsieur Assalé Mahamadou a adressé ses remerciements à tous ceux qui ont par leur présence rehaussé l’éclat de cette cérémonie.

Pour sa part, le Directeur régional de la promotion de la femme et de la protection de l’enfant M. Allassane Issa a tout d’abord adressé ses remerciements à l’endroit de tous ceux qui ont pris leur temps pour leur soutenir dans la célébration de cette journée  commémorative de la JIF 2023. Il a souligné l’importance du thème choisi pour célébrer cette JIF, qui est un thème d’actualité parce qu’il parle du digital, il parle de la contribution de nouvelles technologies de l’information et de la communication dans la promotion du genre et l’égalité des sexes. ‘’Nous avons en souvenance la pandémie de la covid et de la  manière dont nous avons travaillé. C’est cet appel que les Nations Unies réitèrent pour que les femmes ne soient pas en marge. Il a au terme de son intervention tenu à remercier tous les partenaires qui ont appuyé pour l’organisation de cette journée et aux autorités régionales et communales qui l’ont accompagné dans l’organisation de cet événement.

Il faut noter qu’auparavant le Vice-président du Conseil de Ville de Tahoua, les responsables de l’ONG HED TEMET sur le projet PRECOS ,du PAM ont intervenu pour souhaiter la chaleureuse bienvenue aux invités, pour faire la présentation du projet PRECOS et passer des messages sur les activités du programme alimentaire mondial (PAM).Il faut également noter que la célébration de cette JIF a été marquée par des animations culturelles notamment des sketchs sur la formation des filles aux NTIC, sur le mariage des enfants et la scolarisation des filles. C’est par la visite guidée de la délégation des autorités régionales dans la salle informatique construite dans l’enceinte de la Communauté urbaine de Tahoua qu’avait intervenu la fin du lancement des activités de cette JIF 2023. La célébration de cette journée va se poursuivre dans la matinée avec une conférence-panels sur le thème de la journée dans la salle de réunion du Conseil de Ville de Tahoua. Dans l’après-midi, il est prévu un débat en direct à la radio Saraounia de Tahoua sur le thème de la journée, ce qui marque la fin des festivités entrant dans le cadre de la célébration de cette JIF, édition 2023 à Tahoua.

Dans la même catégorie