APS Émeutes : 20 organisations de la société civile invitent Macky Sall et Ousmane Sonko à un « dialogue direct » MAP Le Maroc réitère son engagement à soutenir l’AIEA dans la promotion de l’énergie nucléaire pacifique en Afrique AGP Gabon : La foire égyptienne fait son retour à Port-Gentil AGP Gabon : Fin du périple du Haut-commissariat de la République dans le Woleu-Ntem AIP Bientôt un comité de veille pour la prévention des conflits dans le Gbêkê ANP Ouverture à Niamey d’un forum inaugural sur l’engagement du secteur privé dans l’initiative Grande Muraille Verte ANP Tahoua : Actualisation des textes juridiques régissant les domaines publics et privés de l’État en matière du foncier rural AIP Le PN-OEV recherche un milliard FCFA au profit d’enfants et orphelins rendus vulnérables du fait du VIH/Sida AIP Africa CEO Forum: Le Premier ministre favorable pour l’intégration des futurs champions nationaux dans les chaînes de valeurs mondiales AIP Le conseil municipal d’Attécoubé réaffirme son engagement à faire de la lutte contre l’échec scolaire son cheval de bataille

Tahoua : Lancement du Programme de la petite irrigation et sécurité alimentaire (PISA) phase Il


  2 Décembre      82        Agriculture (3758), Société (42307),

 

Tahoua, 2 déc (ANP)-Le gouverneur de la région de Tahoua, M. Issa Moussa a présidé, ce jeudi 2 décembre 2021, la cérémonie officielle de lancement du Programme de la petite irrigation et sécurité alimentaire (PISA)-phase Il à la salle des réunions de la mutuelle Daoure.

Le programme de la petite irrigation et sécurité (PISA) est un projet mis en place dans le cadre de la coopération Nigéro-Allemande à travers la KFW. Il vise à augmenter la production agricole, les revenus des petits agriculteurs et éleveurs à travers la petite irrigation et la production fourragère ainsi que l’amélioration des conditions d’une utilisation durable et adaptée au climat des ressources naturelles pour contribuer à la promotion d’une agriculture productive et à la sécurité alimentaire au Niger.

La zone d’intervention du PISA comprend les trois régions d’Agadez, Tahoua et de Tillabéri avec une population totale de 5,6 millions, représentant plus d’un tiers de la population totale du Niger.

Dans son allocution de lancement, le gouverneur de la région de Tahoua a tout d’abord rappelé que la République fédérale d’Allemagne appuie le processus de développement du Niger depuis des décennies particulièrement dans le domaine de développement rural.

‘’En effet, à travers la coopération financière (KFW) et technique (GIZ), le Ministère allemand de la coopération (BMZ) a financé plusieurs projets et programmes pour soutenir les programmes prioritaires de notre pays’’ a-t-il poursuivi.

Le gouverneur de la région de Tahoua a expliqué que ‘’depuis 2011, le Niger met en œuvre son Programme de développement  économique et social qui est l’émanation du programme de Renaissance du Niger sous la 7e République. Un des axes prioritaires de ce programme est l’initiative 3N « les nigériens nourrissent les nigériens » dont l’objectif est d’assurer une sécurité alimentaire et nutritionnelle durable à la population nigérienne, ce qui constitue la priorité des plus hautes nigériennes’’.

‘’Pour appuyer les efforts du gouvernement, la coopération Allemande au Niger a mis dans ses priorités le développement rural et l’agriculture productive. A travers ce pôle prioritaire, le Niger bénéficie du financement de la 2ème  phase du PISA’’ Il a-t-il souligné.

Le PISA a été initié par le gouvernement et soutenu par la coopération Allemande conformément à la SPIN (Stratégie de la petite irrigation au Niger. La phase du programme PISA Il a une durée de 5 ans pour une enveloppe de 44 millions d’euros (28 milliards Francs  CFA) et s’exécutera en 6 composantes essentielles.

Il est prévu d’importants investissements dans la région dont 3 barrages, selon le gouverneur.

Enfin, le gouverneur a rassuré de la disponibilité des autorités régionales à accompagner le projet avant d’adresser ses remerciements, au nom de la population, à la coopération Allemande pour leurs appuis constants.

Pour sa part, le représentant de la coopération Allemande (KFW), M. Alhassane Azaoua a rappelé les multiples infrastructures réalisées dans le secteur agricole par la coopération Allemande pour ‘’un montant de plus de 99 millions d’euros (plus de 65 milliards de francs CFA) en plus de 43 millions d’euros (28 milliards de FCFA) du projet de la composante élevage pour un montant de 10 millions d’euros et bientôt un autre programme en formulation sur la grande irrigation dont la région est une zone d’intervention et un appui à la CAIMA (central d’approvisionnement en intrants et matériels agricoles) qui a bénéficié de plus de 95000 tonnes d’engrais depuis 2019’’ a fait savoir Monsieur.

Il a, enfin, saisi cette occasion pour dresser le bilan des réalisations du projet PISA I, à savoir 22 seuils d’épandage, l’aménagement de 1036 ha de petite irrigation et leur mise en valeur, plus de 1240 hectares de CES/DRS, des magasins de stockage, des banques d’intrants agricoles, des banques aliments bétails, de petites unités de transformation, des pistes et la construction des bureaux du projet aux niveaux national et dans les régions d’intervention, avec un taux moyen de 95% entre la réalisation physique et financière créant ainsi les  conditions du financement de la phase actuelle. Enfin, Monsieur Alhassane Azaoua a demandé aux autorités régionales ‘’l’accomplissement du projet et à la population l’appropriation des différents projets en vue d’assurer leur pérennisation’’.

Dans la même catégorie