MAP Eliminatoires Mondial Costa Rica (Dames/U20): le match Bénin-Maroc interrompu en raison des intempéries ANP Présidentielle de février 2021 au Niger : Mahamane Ousmane réclame toujours la victoire. GNA Shai-Osudoku Assembly inaugurates classroom project AIP L’UDPCI planche sur son avenir et la situation sociopolitique nationale AIP Emmanuel Ahoutou prend fonction à la tête du Comité de privatisation AIP Le Trésor booste sa stratégie de mobilisation des recettes non fiscales AGP Guinée/Santé : Les regroupements et manifestations de masse autorisés à partir du lundi 27 septembre 2021 (ANSS) AGP Mamou-Coopération: Les nouvelles autorités de Mamou et celles de Kabala, ouvrent officiellement la frontière Guinéo-Sierra Leonaise AGP Guinée : La sage-femme Marie Condé revient sur les grandes lignes de la concertation de l’ONSFMG avec le CNRD GNA MTN donates GHC 100,000.00 to Otumfuo Education Fund

Tapoa (Est) : La mairie de Logobou incendiée, les enseignants de Nagaré intimidés


  10 Janvier      43        Divers (1128),

   

Ouagadougou, 9 janv. 2020 (AIB) – La mairie de Logobou, dans la province de la Tapoa, région de l’Est, a été mise à feu, ce jeudi matin aux environs de 10 heures, par des individus armés qui ont aussi menacé le corps enseignant de Nagaré, a appris l’AIB de sources locales.
Les mêmes sources ont témoigné qu’il ne reste plus rien de l’infrastructure qui abrite la municipalité de Logobou.
Avant ce forfait, les assaillants auraient fait un détour au village de Nagaré, toujours dans la commune de Logobou, où ils auraient incendié la salle des professeurs du lycée dudit village.
Ils auraient visité, également, l’école primaire publique de la même localité. Là aussi, ont confié les sources de l’AIB, des fournitures de bureau et des livres d’apprentissage ont été mis à feu. Avant de s’en aller, les hommes armés inconnus auraient tenu une séance d’intimidation à l’endroit du corps enseignant.
Après Nagaré et Logobou, le même groupe aurait débarqué au campement de chasse de Kokrana, à quelques encablures de Mordeni, non loin de Logobou. Ils auraient, également, incendié les infrastructures de ce campement qui appartiendrait à un proche d’un membre du gouvernement.

Dans la même catégorie