GNA Government addressing all outstanding border issues with neighboring countries- President GNA Peace Fund launched to support the National Peace Council ANP Décès à l’hôpital de référence de Niamey du PDG de la Nigérienne de l’automobile AGP Koubia-CIVID-19 : Lancement de la compagne de vaccination accélérée contre le covid-19 GNA Ministry of Finance publishes sustainable financing framework GNA Strengthening health security will help Ghana achieve Universal Health Coverage GNA AU signs MOU with Africa Leadership Foundation GNA NCCI to hold Africa Private Sector Summit Series two in Accra INFORPRESS Presidential elections on Sunday will be followed by 140 international observers – CNE INFORPRESS President of the Republic classifies Armenio Vieira as “example” and “source of inspiration” to look for “new things”

Tenue d’une conférence multidisciplinaire sur la théologie du travail à l’ACIS


  17 Septembre      23        Société (36312),

   

Kinshasa, 17 septembre 2020 (ACP).- Le centre interdisciplinaire Africa Center for Interdisciplinary Studies (ACIS) basé à Kinshasa, a organisé mercredi par visioconférence, une conférence multidisciplinaire sur la théologie du travail sous le thème : «: La théologie du travail: Quelques applications actualisées pour la transformation communautaire ».
Selon l’oratrice du jour, Pr Martine Audéoud de Bakke Graduate University (USA) et de l’Université de l’alliance chrétienne d’Abidjan (Côte d’Ivoire), le travail est loin d’être une malédiction pour l’homme. Au contraire, a-t-elle soutenu, c’est non seulement une bénédiction, mais il peut même se révéler un moyen d’adoration du Créateur.
En outre, Pr Audéoud a établi un lien direct entre le travail et la vision du monde d’un peuple.
À ce sujet, elle a estimé que la vision qu’a l’Africain moderne du travail est influencée positivement ou négativement par différents facteurs, notamment la colonisation, les prédications des missionnaires qui sont venus avant les indépendances, mais également la vision du monde occidentale.
Martine Audéoud a relevé que la vision du monde de l’Africain traditionnel a toujours été holistique, considérant que l’on ne travaille pas uniquement pour des raisons économiques, mais aussi pour communier avec les dieux et les ancêtres.
Mettant en garde contre la tentation du matérialisme et du sécularisme qui ne voient le travail qu’avec le prisme économique, Pr Martine Audéoud a recommandé aux 66 leaders ecclésiastiques qui ont pris part à la conférence de travailler à répandre le shalom de Dieu de façon holistique, en intégrant à la fois les dimensions prophétique, missionnaire, socio-économique et politique de la mission.

Dans la même catégorie