Côte d’Ivoire-AIP/ Plan de soutien aux transformateurs de cajou: les acteurs nationaux créent un groupement d’intérêt économique Communiqué du Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle « Point de la situation de la COVID-19 au 22/01/2022 » Barrages du mondial 2022 : Cheikh Seck estime que ‘’les équipes se valent’’ MAP Sahara marocain: le SG de l’ONU réaffirme la centralité du processus politique onusien APS COVID-19 : DEUX DÉCÈS ET 163 NOUVELLES INFECTIONS ANP Tahoua : L’INS sensibilise les opérateurs économiques de la région sur le recensement général des entreprises (ReGEN 2022) AIP Un opérateur minier fait don d’un bâtiment de trois classes à l’EPP Yao-Amoinkro AIP 2,6 milliards de personnes affectées à travers le monde par des repas cuits aux combustibles polluants (OMS) APS DANS LA RÉGION DE DIOURBEL, 189 LISTES PRENNENT PART AUX ÉLECTIONS LOCALES APS A KAOLACK, L’ADMINISTRATION EST FIN PRÊTE POUR L’ORGANISATION DU VOTE (GOUVERNEUR)

Tenue d’une conférence multidisciplinaire sur la théologie du travail à l’ACIS


  17 Septembre      25        Société (37816),

   

Kinshasa, 17 septembre 2020 (ACP).- Le centre interdisciplinaire Africa Center for Interdisciplinary Studies (ACIS) basé à Kinshasa, a organisé mercredi par visioconférence, une conférence multidisciplinaire sur la théologie du travail sous le thème : «: La théologie du travail: Quelques applications actualisées pour la transformation communautaire ».
Selon l’oratrice du jour, Pr Martine Audéoud de Bakke Graduate University (USA) et de l’Université de l’alliance chrétienne d’Abidjan (Côte d’Ivoire), le travail est loin d’être une malédiction pour l’homme. Au contraire, a-t-elle soutenu, c’est non seulement une bénédiction, mais il peut même se révéler un moyen d’adoration du Créateur.
En outre, Pr Audéoud a établi un lien direct entre le travail et la vision du monde d’un peuple.
À ce sujet, elle a estimé que la vision qu’a l’Africain moderne du travail est influencée positivement ou négativement par différents facteurs, notamment la colonisation, les prédications des missionnaires qui sont venus avant les indépendances, mais également la vision du monde occidentale.
Martine Audéoud a relevé que la vision du monde de l’Africain traditionnel a toujours été holistique, considérant que l’on ne travaille pas uniquement pour des raisons économiques, mais aussi pour communier avec les dieux et les ancêtres.
Mettant en garde contre la tentation du matérialisme et du sécularisme qui ne voient le travail qu’avec le prisme économique, Pr Martine Audéoud a recommandé aux 66 leaders ecclésiastiques qui ont pris part à la conférence de travailler à répandre le shalom de Dieu de façon holistique, en intégrant à la fois les dimensions prophétique, missionnaire, socio-économique et politique de la mission.

Dans la même catégorie


Article

  22 Janvier     19

Article

  22 Janvier     17

Article

  22 Janvier     16

Article

  22 Janvier     19