MAP Bangui: Au moins 58 morts dans un naufrage (protection civile) ATOP L’Assemblée nationale Togolaise adopte la proposition de loi de révision de la Constitution en deuxième lecture, à la suite d’une consultation nationale ATOP M. Meyisso élu membre de la cour constitutionnelle AIP XXIIIes Jeux olympiques de Paris : Un opérateur de télécommunication offre 10 millions Fcfa à Cheick Cissé AIP Cyber Africa Forum : L’Afrique appelé à adapter ses plans de développement en intégrant les évolutions technologiques AIP Résistance aux antituberculeux : une étude préconise le maintien des tests moléculaires rapide AIP 4e édition de l’African Digital week : cinq universités et grandes écoles en compétition dans un hackathon sur l’industrie 4.0 APS AFRIQUE-OCEAN-PROTECTION / La Guinée-Bissau, hôte du 11e Forum régional côtier et marin du PRCM APS SENEGAL-GAMBIE-VISITE / Le président Bassirou Diomaye Faye est arrivé à Banjul APS SENEGAL-GAMBIE-VISITE / Deuxième sortie du président Faye : une visite pour “la consolidation des liens historiques” avec Banjul

TNT : le Niger projette l’arrêt de la diffusion en analogique en juin 2023 (AND)


  7 Février      75        Technologie (1029),

 

Maradi, 07 Fév (ANP) – Dans le cadre du processus de migration vers la Télévision Numérique Terrestre (TNT), la diffusion en analogique sera arrêtée en fin du premier semestre 2023, a annoncé le Directeur général de l’Agence Nigérienne de Diffusion (AND) M. Loïc Crespin, dans une présentation à l’occasion de la rencontre des cadres du ministère de la communication qui s’est ouverte le 06 février 2023 à Maradi.

Le plan d’extinction du signal analogique se fera de manière progressive à travers le pays selon un schéma bien tracé. C’est d’abord la région de Niamey qui sera concernée, le 01 juin 2023, ensuite les Chefs-lieux des régions le 15 Juin et enfin les Départements pour le 31 Juin 2023.

‘’Dans l’optique de réaliser un basculement réussi, il est prévu une campagne de sensibilisation qui devrait nécessairement débuter en début février et qui s’étalera sur 6 mois’’, a fait savoir M. Loïc Crespin.

Pour rappel, l’Agence Nigérienne de Diffusion a été créée le 06 juillet 2018 avec pour mission d’assurer le multiplexage, le transport et la diffusion de services de communication audiovisuelle.

Sur les trente-six (36) émetteurs existants ce sont aujourd’hui 34 qui sont en état de fonctionner dont plusieurs avec une forte baisse de puissance.

Selon les explications du premier responsable du Diffuseur National Sur les trente-six (36) émetteurs analogiques existants ce sont aujourd’hui 34 qui sont en état de fonctionner dont plusieurs avec une forte baisse de puissance.

D’après M. Loïc à la date du 31 décembre 2022 Trente-sept (37) des quarante (40) centres de diffusion existants sont dotés d’émetteurs TNT.

Des solutions sont envisagées pour les trois (03) sites restants et que la diffusion en simulcast se fait sur trente-deux (32) sites.

Aussi, ‘’Douze (12) nouveaux centres de diffusion (radio et TV) TNT sur les seize nouveaux (16) prévus ont été installés dont deux (02) sont fonctionnels’’, a révélé le DG de l’AND.

M. Loïc crispin a enfin souligné que malgré les efforts fournis par l’Etat pour parachever la couverture nationale en Radio et Télévision de nombreuses grandes agglomérations ne sont pas couvertes et constituent des zones d’ombre à résorber.

Dans la même catégorie