Inforpress Governo aprova proposta de lei que cria Comissão Nacional Organizadora das celebrações dos 50 anos da independência nacional Inforpress Governo anuncia aprovação do segundo plano contra o tráfico humano para o horizonte 2024-2027 Inforpress “Criar Oportunidades e Conectar Futuros” é o lema da 1ª Cimeira de Investimento e Financiamento Jovem AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La ministre de la Culture félicite les lauréats du prix « Alberto Cortina » AIP Côte d’Ivoire-AIP/Trois principaux décrets pour la mise en œuvre du nouveau Statut général, selon le DG de la Fonction publique AIB Plus de 200 invités au 4e symposium international «Translog Africa» prévu du 27 au 29 février à Ouagadougou AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Le dialogue national préconise un premier tour de l’élection présidentielle le 2 juin au Sénégal ANP Niamey : Réception de plusieurs contributions au profit du FSSP Inforpress Data limite para candidatura ao Prémio Jornalismo Financeiro é até dia 29 deste mês – BVC ANG Saúde/Mussa Seide Bá é novo Diretor do HNSM

TOC Africa: Focus sur les défis et les opportunités de développement des ports africains


  20 Septembre      30        Economie (20561), Société (44524),

 

Tanger, 20/09/2023 (MAP)- Des experts marocains et étrangers ont débattu, mercredi à Tanger, des défis auxquels sont confrontés les ports en Afrique, ainsi que des moyens de les développer.

Intervenant lors de la conférence « TOC Africa 2023 », ces experts ont souligné la nécessité d’une collaboration renforcée dans les domaines du commerce, du transport et de la logistique entre les acteurs du commerce maritime en Afrique, mettant en avant le rôle central du port Tanger Med dans le renforcement de la fluidité du commerce interafricain.

S’exprimant lors de la première session plénière, placée sous le thème « Tanger Med, porte d’entrée vers l’Afrique », le directeur général de l’Autorité portuaire de Tanger Med (TMPA), Hassan Abkari, a souligné que le port Tanger Med, initié par SM le Roi Mohammed VI, jouit d’une position géostratégique unique sur le Détroit de Gibraltar, qui lui confère un avantage et une compétitivité plus importants.

Cet emplacement stratégique, combiné à une approche proactive de développement des infrastructures et de la digitalisation, et de promotion de l’engagement des parties prenantes, a permis de renforcer le développement de cette plateforme portuaire au cours des dernières années, pour se placer en tête des ports africains depuis 2017, a-t-il noté.

Le responsable a assuré que le port Tanger Med ambitionne de renforcer sa place en tant que première porte vers l’Afrique, en développant des outils innovants pour promouvoir sa compétitivité, soulignant que le rôle de Tanger Med devient plus prépondérant, avec l’activation de la zone de libre-échange continentale africaine (AFCTA), qui représente une véritable occasion de stimuler l’intégration et la coopération économiques en Afrique.

En harmonisant ses stratégies avec les objectifs et les instruments de l’AFCTA, Tanger Med peut renforcer davantage sa position en tant que point d’accès essentiel au commerce méditerranéen et interafricain, a-t-il enchainé.

Intervenant à la 2è session plénière sur « les défis et les opportunités pour les ports africains », le CEO de Tanger Med, Mehdi Tazi Riffi, a noté que 90% des échanges commerciaux sur le continent africain transitent par le transport maritime, soulignant que cela révèle un potentiel important pour le commerce maritime en Afrique, qui peut se développer davantage dans les années à venir.

Le responsable a affirmé que le port Tanger Med jouit d’une grande expérience en tant que premier port d’Afrique, estimant que le partage des bonnes pratiques et des expériences accumulées dans ce domaine avec ses partenaires n’en serait que bénéfique pour le continent, dans le cadre de la coopération Sud-Sud.

Quant au directeur de logistique commerciale au sein de la conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, Jan Hoffmann, il s’est arrêté sur les statistiques du commerce maritime et des ports en Afrique, mettant l’accent sur les défis rencontrés par ces ports durant la pandémie et à cause de la crise en Ukraine.

M. Hoffmann a, à cet égard, plaidé pour le développement d’une meilleure collaboration entre les ports des différents pays africains et le partage de leurs expériences, afin de renforcer leur compétitivité, à travers l’intégration de la dimension environnementale dans le développement des ports et la promotion de la digitalisation, afin de créer un environnement propice au développement industriel des hinterlands.

Organisé par Tanger Med, en partenariat avec Informa et TOC Worldwide, cet événement a pour objectif de réunir les acteurs clés du secteur maritime et logistique en Afrique et dans le reste du monde, pour échanger et débattre de plusieurs sujets en relation avec les ports et les terminaux, qu’il s’agisse de connecter le monde grâce à une numérisation accélérée ou de stratégies vertes qui conduiront les futurs efforts de durabilité.

En plus d’un programme instructif sur deux jours, centré sur les sujets au cœur de la révolution portuaire africaine, TOC Africa propose également une exposition mettant en avant les dernières innovations en matière d’équipements portuaires, de machines et de technologie.

Dans la même catégorie