AIP La ministre Françoise Remarck s’engage à améliorer les conditions de travail de son personnel AIP Françoise Remarck promet de soutenir les initiatives culturelles pour dynamiser le secteur des arts MAP Niger: une personne tuée et cinq enlevées « par des bandits » près de la Libye (ministère de l’Intérieur) MAP Togo: levée de la suspension des accréditations pour la presse étrangère MAP Liberia : le FAD approuve un financement de 10 millions de dollars pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle MAP La CEDEAO lance officiellement ses programmes de promotion du genre et de l’égalité en Côte d’Ivoire AIP Digitalisation : La CIE primée au B2B digital 2024 pour ses avancées en intelligence artificielle AIP Adama Bictogo reçoit la nouvelle présidente du parlement de la CEDEAO MAP Rwanda: début de la campagne électorale pour la présidentielle et les législatives du 15 juillet MAP Cyclone Gamane: Madagascar a besoin de 124 millions de dollars pour la reconstruction

Togo : Le Premier ministre et son gouvernement démissionnent


  21 Mai      19        Politique (25797),

 

Lomé, 21/05/2024 (MAP) – Le Premier ministre du Togo Victoire Sidemeho Tomegah-Dogbé a présenté, mardi, sa démission et celle de son gouvernement au président de la République, Faure Gnassingbé, qui l’a acceptée.

Cette décision, conforme aux usages républicains, marque un tournant significatif dans la vie politique du Togo.

La décision intervient suite à la proclamation des résultats définitifs des élections législatives du 29 avril 2024, qui ont été proclamés le 13 mai dernier.

« Conformément aux usages républicains, Madame Victoire Sidemeho Tomegah-Dogbé, Premier ministre, a présenté ce jour la démission du gouvernement au Président de la République qui l’a acceptée », indique mardi un communiqué de la présidence togolaise.

« Le Président de la République a félicité le Premier ministre et les membres du gouvernement pour la qualité du travail accompli au service de la nation, et leur a demandé d’assurer le traitement des affaires courantes jusqu’à la nomination d’un nouveau gouvernement », ajoute le communiqué.

Les députés togolais élus fin avril ont acté mardi lors de leur session inaugurale le passage à un régime parlementaire, fruit de l’adoption d’une nouvelle Constitution et où l’actuel président Faure Gnassingbé continuera à jouer un rôle central.

La nouvelle Constitution, adoptée définitivement le 19 avril et promulguée le 6 mai, fait basculer le Togo d’un régime présidentiel à un régime parlementaire, et dans une Vème République où le pouvoir sera désormais concentré entre les mains d’un Président du Conseil des ministres, sorte de Premier ministre.

Dans la même catégorie