GNA Road crashes prevention is a shared responsibility – Mr Amegayibor ANP L’UE évalue la reforme curriculaire de l’éducation mise en œuvre par le gouvernement nigérien ANP 280 millions de CFA de l’UE pour lutter contre l’épidémie de choléra au Niger APS SÛRETÉ ET SÉCURITÉ DE L’AVIATION CIVILE AU MENU DES RÉUNIONS DU CP DE LA CAFAC APS PARERBA : PRÈS DE 1300 BÉNÉFICIAIRES (SUPERVISEUR) APS PLAIDOYER POUR LA PRÉSERVATION DE LA RESSOURCE HALIEUTIQUE APS LE JOURNALISTE ALASSANE SAMBA DIOP PUBLIE ’’LA VIE EST UN TEMPS DE PAROLE’’ GNA Igbos in Ghana celebrate 2021 Igbo Day, New Yam Festival GNA NDC mourns Ama Benyiwa Doe GNA Akim Oda MP organises free mock exams for JHS students

Tokyo 2020 : La judokate gabonaise Sarah Mazouz éliminée à son tour


  29 Juillet      27        Sport (6722),

   

Libreville, 29 Juillet (AGP) – Après le taekwondoïste Anthony Obame, ce fut au tour de la judokate, Sarah Mazouz (-78 kgs), de voir son aventure stoppée nette par la polonaise, Beata Pacut, ce jeudi dès les 16èmes de finale.

Les désillusions s’enchaînent côté gabonais durant ces choix de Tokyo. Après l’élimination d’Anthony Obame en taekwondo le mardi 27 juillet écoulé, ce fut au tour de la judokate, Sarah Mazouz de passer à la trappe ce jeudi lors de son entrée en lice en 16ème de finale. Et comme lors des jeux précédents à Rio au Brésil en 2016, Sarah Mazouz n’a guère fait le poids en concédant à nouveau un revers, cette fois-ci contre la polonaise Beata Pacut, sur ippon.

La contre performance de trop, puisque dans la foulée, celle qui, hier encore disait venir à Tokyo sans se mettre trop de pression, a surpris tout son monde en annonçant, dans la foulée, la fin de sa carrière. «J’ai tout donné. J’ai 34 ans, c’était ma dernière compétition internationale. J’ai un enfant, une famille et une entreprise dont je vais m’occuper», a-t-elle indiqué.

Dans la même catégorie