APS MBOUR : UN POSTE DE SANTÉ INAUGURÉ À MBOUROKH CISSÉ APS LE SÉNÉGAL DANS UNE LOGIQUE DE RÉDUCTION DES BATEAUX DE PÊCHE (MINISTRE) APS ALIOUNE NDOYE CONFIRME LE GEL DE L’INSTALLATION DE NOUVELLES USINES DE FARINE DE POISSON AIP L’inventaire forestier et faunique national présente ses résultats le 29 juin AIP Anne Ouloto engage les DRH à œuvrer pour une bonne gestion des ressources humaines AIP Modernisation de la riziculture pour un objectif d’un million de tonnes de paddy par an dans le Denguélé AIP Le ministre gouverneur Gaoussou Touré heureux de sa nouvelle mission d’agent de développement local APS LOMPOUL : DES PÊCHEURS VICTIMES DE BATEAUX DE PÊCHE ILLICITE DÉDOMMAGÉS DES DÉGÂTS SUBIS APS COUPE ARABE : « LES LIONCEAUX ONT MONTRÉ DE GRANDES QUALITÉS » (MALICK DAFF) AIP Une opération d’enrôlement à la CMU lancée à Korhogo

TOUBA : VERS LE RACCORDEMENT DE 2.850 MÉNAGES AU RÉSEAU DES EAUX USÉES ET PLUVIALES


  30 Juillet      52        Travaux publics (378),

   

Touba, 30 juil (APS) – Le programme d’assainissement des eaux usées et pluviales de la ville de Touba (centre), conduit par l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS), va permettre de raccorder 2.850 ménages au réseau d’évacuation des eaux usées et pluviales, a appris l’APS de ses responsables.

Une délégation conduite par Kader Konaté, le directeur des études de l’ONAS, s’est entretenue avec les représentants du maire de Touba, mercredi. La discussion portait sur l’état d’avancement du projet.

Selon M. Konaté, une station d’épuration, un réseau de 24 km de canalisation et trois stations de pompage seront construits.

Avant de rencontrer les membres du conseil municipal, il a rappelé ‘’la petite incompréhension’’ qu’il y avait lors de la visite du directeur général de l’ONAS à Touba. A l’occasion de cette visite, Serigne Bassirou Abdou Khadr Mbacké, le porte-parole du khalife général des mourides, avait dit qu’‘’il n’avait pas une claire vision de l’évolution du projet’’.

‘’On avait jugé utile, dans un premier temps, de rencontrer le porte-parole pour lui faire l’état d’avancement mais aussi, à sa demande, discuter avec le conseil municipal de l’état d’avancement du projet’’, a-t-il expliqué.

‘’C’est au terme de la séance que tous les points sombres ont été clarifiés’’, a poursuivi M. Konaté.

Il a tenu à rappeler que ‘’la cité religieuse de Touba est une grande ville qui englobe sept villages bénéficiaires de la première phase : Touba Mosquée, Darou Khoudoss, Darou Minane, Guédé, Gouye Mbind, Darou Manane et Sourah’’.

Il a invité les populations à la ‘’responsabilité’’, concernant l’entretien des ouvrages.

Le projet, qui a déjà démarré en octobre 2018, va coûter 10 milliards de francs CFA. Les travaux devraient se terminer dans huit à neuf mois.

Dans la même catégorie