ANP Niamey : Des bonnes volontés contribuent pour plus de plus 1.600 millions au FSSP ACI Congo/Transports: Le budget du fonds routier exercice 2024 arrêté à plus de 21 milliards de Fcfa ACI Sangha/Sécurité: Quatre délinquants présumés interpellés à Ouesso MAP Cameroun : sept personnes calcinées dans l’incendie d’un minibus MAP Marsa Maroc sélectionné pour gérer des Terminaux du Port de Cotonou MAP La Côte d’Ivoire n’a « aucun problème » avec ses pays voisins (parti au pouvoir) ACI Congo/Unicef: Francine Ntoumi nommée ambassadrice nationale AGP Guinée: Lancement d’une campagne de traitement gratuit des anomalies visuelles financée par le Royaume d’Arabie Saoudite AGP Guinée: 100 OPJ et autres fonctionnaires de justice reçoivent leur habilitation à Forécariah AGP Guinée : Le barreau décide de boycotter les audiences jusqu’au 31 juillet pour protester contre ce qu’il qualifie ‘’d’arrestations et détentions arbitraires’’

Troisième Forum africain pour les industries culturelles et créatives en mai prochain


  8 Mars      465        Culture (909), Industrie (260),

 

Dakar, 7 mars (APS) – Le chanteur et homme d’affaires Youssou Ndour a annoncé, mardi, que le troisième Forum africain pour les industries culturelles et créatives (Forafricc) se tiendra à Dakar du 24 au 26 mai prochains.

‘’Aujourd’hui, nous sommes réunis ici pour le lancement du Forum africain pour les industries culturelles et créatives, qui va débuter le 24 mai prochain, afin de préparer les gens et de communiquer avec la presse locale pour avoir des résultats’’, a-t-il dit lors d’une cérémonie organisée à la maison de la culture Douta Seck.

Cette rencontre internationale se déroulera à l’ancien palais de Justice du Cap Manuel, sur le thème ‘’Les industries culturelles et créatives, vecteur d’emplois pour la jeunesse en Afrique et au-delà ? ‘’, a indiqué son initiateur, Youssou Ndour.

Il estime que la question de l’emploi doit trouver des réponses dans les industries culturelles et créatives (ICC), ‘’une niche importante qui emploie près de 30 millions de personnes âgées entre 25 et 30 ans dans le monde’’.

Youssou Ndour estime que le digital a transformé l’industrie et offre beaucoup d’opportunités en termes d’emplois.

Prenant son propre exemple, le musicien sénégalais, qui est aujourd’hui le président directeur général de l’entreprise médiatique Groupe Futurs Médias (GFM), estime que ‘’l’on peut partir de sa passion pour en faire un métier qui rapporte’’. ‘’Il faut que votre métier soit votre passion’’, a-t-il lancé.

‘’La Belgique a cru à ce projet, l’Union européenne, les fondations viennent nous rejoindre à partir de notre idée. C’est une connexion gagnant-gagnant. Il s’agit de s’en sortir, et c’est une opportunité extraordinaire pour créer des emplois’’, a-t-il dit. Il estime qu’après quinze ans de plaidoyer, des institutions comme la Banque mondiale ont mis des moyens pour accompagner les ICC au Bénin

‘’L’ argent est disponible, on attend des projets pour transformer l’Afrique. Les conditions de financement sont claires’’, a-t-il lancé à l’endroit de la jeunesse.

Dans la même catégorie