MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Tunisie: un financement de 450 millions d’euros de la BEI pour soutenir la croissance économique


  12 Juin      5        Economie et Finance (912),

 

Tunis, 12/06/2024 (MAP)- La Banque européenne d’investissement (BEI) a annoncé l’octroi de nouveaux financements en faveur de la Tunisie pour une enveloppe de 450 millions d’euros, en soutien aux PME et à des projets d’infrastructures dans ce pays qui traverse une crise socio-économique multidimensionnelle.

Il s’agit de « nouveaux soutiens financiers » en faveur de la Tunisie, ciblant « des projets à fort impact pour les populations et pour le développement économique et social du pays », a précisé un communiqué de la BEI, une institution relevant de l’Union européenne.

Dans le détail, une ligne de crédit de 170 millions d’euros sera allouée à « un soutien renforcé des micro, petites et moyennes entreprises qui constituent 90% des entreprises du pays et emploient 60% de la main d’oeuvre ».

La BEI a prévu également un financement de 210 millions d’euros pour moderniser l’axe routier entre Sfax (centre-est), la deuxième ville de Tunisie, et Kasserine (centre-ouest), une zone d’une faible connectivité aux grands centres économiques.

La BEI accordera en outre une subvention de 25 millions d’euros à la modernisation (rénovation et informatisation) des établissements scolaires tunisiens, complétant un prêt de 40 millions octroyé l’an passé.

Pénalisée par une lourde dette publique, la Tunisie traverse une profonde crise caractérisée par une croissance quasiment à l’arrêt (0,4% l’an passé), un chômage élevé (plus de 16%) et une forte inflation qui plombe le pouvoir d’achat des Tunisiens.

Des négociations avec le FMI pour un prêt d’environ deux milliards de dollars sont toujours dans l’impasse, eu égard à la réticence des autorités du pays à mettre en œuvre le programme de réformes exigé par les bailleurs de fonds, portant sur la levée des subventions et la restructuration des entreprises publiques

Dans la même catégorie