AGP Guinée: 100 OPJ et autres fonctionnaires de justice reçoivent leur habilitation à Forécariah AGP Guinée : Le barreau décide de boycotter les audiences jusqu’au 31 juillet pour protester contre ce qu’il qualifie ‘’d’arrestations et détentions arbitraires’’ ANG Política/Porta-voz da Coligação PAI Terra Ranka considera que não há condições para a realização de eleições no ano em curso ANG Comunicação Social/CNOI qualifica de “incursão odiosa” contra o Presidente da República a nota de protesto do Sindicato dos Jornalistas Angolanos ACI Turquie/Politique: Le diplomate turc réitère la volonté de son pays à défendre la liberté des citoyens APS Le dialogue sera de mise entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants, selon Moustapha Guirassy AIB Burkina : les jeunes du Nord invités à s’engager sans réserve dans la lutte anti-terroriste. ANG Política/Presidente da República marca eleições legislativas antecipadas para 24 de novembro MAP Le Maroc en mesure de produire jusqu’à 70% de ses besoins en médicaments (ministre) ACI Congo/Santé: Le gouvernement reçoit 230 mille doses de vaccin Bcg pour les enfants

Un Forum d’ONG et associations propose de relever le coefficient de la discipline éducation aux droits de l’homme et à la citoyenneté (EDHC)


  22 Juin      4        Société (45909),

 

Abidjan, 21 juin 2024 (AIP)- Des élèves, à travers leur déléguée au sein du comité directeur du Forum ONG et associations d’aide à l’enfance en difficulté, Djédjé Aurelia Esther a adressé, vendredi 21 juin 2024, à Abidjan, un plaidoyer au gouvernement pour le relèvement du coefficient de la discipline l’éducation aux droits de l’homme et à la citoyenneté (EDHC).

Cette demande exprimée, lors d’une conférence de presse coorganisée par le Forum des ONG avec Save the Children, à la Maison de la presse au Plateau, vise à améliorer les résultats scolaires et avoir de bons citoyens ivoiriens pour assurer les rennes de la Côte d’Ivoire dans le future.

Cette conférence s’inscrit dans le cadre de la Journée de l’enfant africain célébrée tous les 16 juin.

La déléguée a recommandé également, la création des clubs EDHC dans toutes les écoles de Côte d’Ivoire pour rendre pratique le contenu de la discipline à travers des activités sociétales, l’augmentation des heures d’enseignement de la discipline, l’introduction de l’EDHC dans l’enseignement supérieur, la formation des enseignants spécialisés de la discipline ainsi que l’organisation des visites institutionnelles et des événements communautaires traités par la discipline.

L’objectif, pour la déléguée, est de lutter contre, entre autres, les faibles taux de réussite scolaire, les grossesses scolaires, l’incivisme, la défiance de l’autorité, la consommation de l’alcool et de la drogue ainsi au la violence.

Elle estime que l’EDHC mérite d’être érigée au même rang que les maths et les physiques, vue son importance dans la formation de « l’Ivoirien nouveau », que le président de la République appelle de tous ses vœux.

« Pour moi de la manière cette discipline est enseignée, ça ne rentre pas exactement dans le contexte de la définition de l’EDHC en question. (…). Je pense que l’EDHC, sincèrement depuis ma classe de CE1 jusqu’en 3ème, m’a appris des éléments de base. C’est-à-dire les symboles, comme l’impôt etc.Sinon en terme de formation citoyenne, je n’ai pas encore acquis quelque chose », a-t-elle souligné, appelant les autorités à prendre en compte leurs recommandations.

Le président de la République, Alassane Ouattara, rappelle-t-on, a signé le décret portant création de la discipline de l’éducation aux droits de l’homme et à la citoyenneté (EDHC) le mercredi 12 septembre 2012.

Dans la même catégorie