GNA President ends Greater Accra tour, commits to complete major projects GNA Breast cancer is not a spiritual disease – Dr Ackon AGP Gueckédou/ Transport : le syndicat préfectoral des taxi-motos à un secrétaire général AGP Conakry/ Environnement : La Gouverneure de Conakry lance la Campagne d’Assainissement à Bambéto AGP Matoto : 150 jeunes filles du CAF reçoivent leurs attestations après 2 ans de formation GNA Dangme Rural Bank’s profit for 2020 dips GNA KNUST alumnus donates one million Ghana cedis to support development projects GNA Wa West Assembly Members reject DCE nominee for second time GNA Young people encouraged to go into herbal plant farming GNA AMA District Citizens Monitoring Committee members evaluate P4H project

UN JURISTE PRÉCONISE L’INTÉGRATION DE LA DIMENSION ÉTHIQUE DANS LE TRAITEMENT DES DONNÉES PERSONNELLES


  9 Décembre      49        Securité (2127), Technologie (469),

   

Dakar, 6 déc (APS) – Le conseiller juridique de l’Agence de
l’Informatique de l’Etat (ADIE), Mouhamadou Lo, a préconisé vendredi
l’intégration de la dimension éthique dans le traitement des données à
caractère personnel.

’’Aujourd’hui, l’éthique doit être intégrée dans le traitement des
données à caractère personnel’’ a-t-il notamment déclaré lors d’une
conférence-débat sur « Le cyberespace et ses défis humanitaires
pratiques et juridiques en temps de conflits armés ».

La rencontre qui a enregistré la participation d’éminents spécialistes
notamment de juristes consistait à réfléchir sur les risques du
cyberespace en temps de conflits armés mais aussi trouver des
solutions devant permettre de s’adapter face aux conséquences du
numérique.

Selon le conseiller juridique de l’ADIE, Mouhamadou Lo, ‘’le profilage
serait une technique à éviter pour préserver la dignité humaine’’.

A cet effet, ajoute-t-il, l’autorité en charge de la protection des
données à caractère personnel ‘’devrait prendre les mesures
nécessaires pour une meilleure gestion et traitement de ces données’’.

Pour sa part, le Secrétaire général adjoint du gouvernement, Papa
Assane Touré, a invité les spécialistes du droit à ‘’promouvoir’’ la
culture de cybersécurité pour ainsi prévenir sur les risques liés au
numérique.

’’La prévention sur les risques du numérique en temps de conflits
armés implique la promotion de la culture de Cybersécurité’’, a-t-il
soutenu.

Il a par ailleurs préconisé ‘’une meilleure sensibilisation’’ sur les
risques du cyberespace, aussi bien en temps de conflits armés qu’en
temps de paix.

Car, souligne-t-il, ’’une forte informatisation de la société a
engendré une transmission de la délinquance traditionnelle dans
l’application du numérique’’.

NON/SMD/OID

Dans la même catégorie