GNA Ghana resolving EU threats over illegal fishing APS LE PROJET ’’PERMETTRE LA VENTE CROISSANTE DE FOYERS AMÉLIORÉS’’ LANCÉ À KAOLACK APS UN PROJET PROMOUVANT UNE « CUISINE RESPECTUEUSE DU CLIMAT » PRÉSENTÉ À TAMBACOUNDA GNA GOIL’s 52nd AGM slated for June 24 APS COSAFA CUP : LE SÉNÉGAL DANS LA POULE DU ZIMBABWE, DU MOZAMBIQUE ET DE LA NAMIBIE APS VERS UNE RÉFORME AUTORISANT LA DOUBLE NATIONALITÉ EN MAURITANIE APS LES ARTISTES LOCAUX À L’HONNEUR À LA 2E ÉDITION DU SALON « DAKAR MUSIC EXPO » ANP COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES APS MODE ALTERNATIF DE CUISSON : VERS LA VENTE DE PRÈS DE 800.000 FOYERS AMÉLIORÉS APS LA COSAFA CUP PERMETTRA D’AVOIR ’’UNE COMPÉTITION DANS LES JAMBES’’ (DTN)

UN NOUVEAU SYSTEME DE FORMATION PROFESSIONNELLE « CBB-LMD » PRESENTE AUX ACTEURS DE L’EDUCATION A SOKODE


  7 Janvier      41        Emploi (291),

   

Sokodé, 7 jan. (ATOP) – Un nouveau système de formation professionnelle intitulé « CBB-LMD » a été présenté aux acteurs intervenant dans la formation professionnelle, le mercredi 6 janvier à Sokodé au cours d’un atelier.
Ce système qui signifie « CAP, BT, BTS, Licence, Master et Doctorat » est l’œuvre du fondateur du Centre Informatique de Formation et d’Orientation Professionnelle (CIFOP). Le CBB-LMD est un cursus de formation qui ouvre la porte aux élèves de niveau minimum de la classe de 5ème et leur permet d’évoluer du certificat d’Aptitude Professionnel au doctorat selon leurs moyens. Avec ce système, l’apprenant peut continuer ou arrêter ses études avec un niveau professionnel de formation et reprendre dès que les conditions lui sont favorables. C’est un système qui favorise en même temps que la spécialisation, la recherche à tous les niveaux du cursus ainsi que le perfectionnement.
Par ailleurs, les participants à cet atelier ont réfléchi sur les causes du chômage au Togo, l’orientation au plan national, le système d’enseignement et de la formation professionnelle, la mise en place d’un système de formation professionnelle harmonisé et accessible à tous les niveaux d’âges et d’enseignement et la sécurisation des diplômes.
Le fondateur de CIFOP, Kpandja Nadjomb Gmadjiwè a expliqué que ce projet de formation professionnelle déjà présenté au ministère chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, fait suite au constat de la dégradation de la formation professionnelle au Togo. Selon lui, après la présentation de ce nouveau système à Sokodé, les contributions des acteurs au débat seront intégrées pour améliorer le projet avant d’être présenté à Lomé devant les autorités ministérielles, les cadres et les acteurs de la formation professionnelle pour sa prise en compte.

Le secrétaire général de la préfecture de Tchaoudjo, Daro Ouro-Akondo Tchagao a félicité le promoteur de ce nouveau système de formation professionnelle pour son projet innovateur qu’il entend introduire dans les offres et cycles de formation. Il a indiqué que ce nouveau système qui s’adapte à l’évolution du marché du travail suscitera une réflexion sur l’harmonisation des curricula de formation professionnelle.
Le CIFOP est la toute première école qui a introduit la formation modulaire au Togo en 1986. Son fondateur a également initié la création des Brevets de Technicien tertiaires notamment en secrétariat, comptabilité et commerce pour établir un pont entre le CAP, le BEP et les BTS.

Dans la même catégorie