GNA Ghana resolving EU threats over illegal fishing APS LE PROJET ’’PERMETTRE LA VENTE CROISSANTE DE FOYERS AMÉLIORÉS’’ LANCÉ À KAOLACK APS UN PROJET PROMOUVANT UNE « CUISINE RESPECTUEUSE DU CLIMAT » PRÉSENTÉ À TAMBACOUNDA GNA GOIL’s 52nd AGM slated for June 24 APS COSAFA CUP : LE SÉNÉGAL DANS LA POULE DU ZIMBABWE, DU MOZAMBIQUE ET DE LA NAMIBIE APS VERS UNE RÉFORME AUTORISANT LA DOUBLE NATIONALITÉ EN MAURITANIE APS LES ARTISTES LOCAUX À L’HONNEUR À LA 2E ÉDITION DU SALON « DAKAR MUSIC EXPO » ANP COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES APS MODE ALTERNATIF DE CUISSON : VERS LA VENTE DE PRÈS DE 800.000 FOYERS AMÉLIORÉS APS LA COSAFA CUP PERMETTRA D’AVOIR ’’UNE COMPÉTITION DANS LES JAMBES’’ (DTN)

UN OFFICIEL PROPOSE DE DÉVELOPPER LA ‘’CULTURE DE L’INFORMATION’’ SUR LES OFFRES D’EMPLOI


  9 Décembre      24        Education (5145), Emploi (291), Société (33223),

   

Dakar, 8 déc (APS) – Le directeur de l’emploi au ministère du
Travail, Demba Diop, a plaidé, samedi, à Saint-Louis (nord), pour le
développement au Sénégal d’une ‘’culture de l’information’’ sur le
marché de l’emploi, pour permettre aux diplômés d’avoir une bonne
connaissance des offres d’emploi.

C’est un ‘’défi majeur’’ à relever par le Sénégal, ‘’pour une bonne
visibilité des offres d’emploi, au profit des jeunes demandeurs
d’emplois’’, a souligné M. Diop.

Il introduisait un panel organisé par l’association Alumini-Wasanar,
qui réunit les diplômés de l’Université Gaston-Berger (UGB) de
Saint-Louis, sur l’emploi et l’insertion professionnelle.

‘’Les étudiants ne sont pas forcément des chômeurs, ils doivent avoir
un projet professionnel, en sachant ce qu’ils veulent faire sur les
cinq ans à venir, par exemple’’, a suggéré Demba Diop.

Lors du panel présidé par le professeur Ousmane Thiaré, recteur de
l’UGB, en présence des diplômés de ladite université, il a invité les
étudiants à préparer leur ‘’développement personnel’’ et à s’armer de
‘’compétences numériques’’.

Il a décrit un marché du travail caractérisé par la ‘’précarité de
l’emploi et sa robotisation’’, avec l’émergence des nouvelles
technologies, avec des entreprises constituées, au Sénégal, à ‘’98 ou
99% et petites et moyennes entreprises/petites et moyennes industries,
dont seules 2% sont capables de recruter’’.

Les universités les plus avancées ont très tôt compris que ‘’leur
développement et leur épanouissement dépendaient à plusieurs égards de
l’implication de leurs propres diplômés dans leur fonctionnement’’, a
souligné M. Diop.

En marge du panel, l’association Alumini-Wasanar a offert 45 bourses
sociales à des étudiants de l’UGB.
BD/ESF

Dans la même catégorie