GNA Ambassador of the Kingdom of Netherlands bids farewell to Foreign Minister GNA UPSA confers honorary doctorate on Matthew Opoku Prempeh GNA COVID-19: GHS to source more vaccines GNA NYA develops programme framework to encourage youth volunteerism GNA Diasporan Africans in Canada donate to Street Academy APS CORONAVIRUS : 712 NOUVELLES CONTAMINATIONS ET 05 DÉCÈS ANP Niger : Les épreuves écrites de la session 2021 du baccalauréat, prévues pour le 27 juillet, reportées au 4 août prochain ANP Le Niger se dote d’une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle pour la période 2021-2030 ACAP Plus de 300.000 doses de vaccin Johnson-Johnson offertes à la RCA ACP Les ministres provinciaux de l’éducation invités à lutter contre les antivaleurs dans leurs entités

Un psychologue préconise la communication non violente face aux "élèves difficiles"


  13 Avril      13        Société (34415),

   

Tanda, 13 avr 2021 (AIP) – Un psychologue, Dr Ouréga Haoundjon, préconise aux enseignants la communication non violente face aux élèves à la personnalité difficile.
Dr Ouréga Haoundjon s’exprimait, samedi 20 mars 2021, au foyer des jeunes de la ville de Tanda, sur le thème,  » La gestion des personnalités difficiles en milieu scolaire et la psychologie du changement », lors d’une conférence qui a réuni les enseignants et les autorités administratives.
Pour le psychologue, les enseignants ont à faire à des personnalités « passives progressives parce qu’ils sont en conflit avec des élèves qui les considèrent avant tout comme étant l’autorité, l’État ».
Il recommande aussi aux enseignants, la maîtrise de soi et l’analyse transactionnelle. En plus de cela, il a invité l’enseignement à se mettre au niveau de l’élève, à essayer de le comprendre tout en évitant de se mêler à eux.
« Ce n’est pas en utilisant comme solution la punition encore moins, en fréquentant les boîtes de nuit ou autres hôtels que vous arriverez à leur parler et leur faire prendre conscience », a-t-il renchéri.
Dr Ouréga Haoundjon a demandé également aux enseignants de changer d’attitude vis à vis des apprenants du fait de l’évolution quasi totale de technoscience (internet).
Cette conférence a été organisée par l’ONG Aurore, en collaboration avec l’association Benkéléman des femmes du Gontougo (ABFG), en vue d’amener les enseignants à échanger ensemble dans la lutte contre toutes les formes d’addictions des élèves.
(AIP)

Dans la même catégorie