MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Un système intégré de gestion de passation de marché lancé par le FIDA


  18 Mars      73        Economie (21743),

 

Diamniadio 17 mars (APS) – Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a lancé, vendredi, à Dakar, le système intégré de gestion de passation de marchés des projets de son bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Dénommé OPEN, ce système est présenté comme « un outil très pratique directement lié aux projets dans chaque pays ».

Il devrait permettre « d’améliorer la performance » des projets, mais aussi d’arriver à « plus de transparence dans le plus grand intérêt des bénéficiaires qui sont les petits exploitants agricoles », a indiqué la responsable principale passation de marchés du Fonds international de développement agricole en Afrique de l’Ouest et du Centre, Karine Touré.

Ce mécanisme du FIDA s’inscrit dans le cadre de ses efforts visant à améliorer davantage « les compétences et les connaissances du personnel des projets et à fournir les politiques et les outils nécessaires à leur mise en œuvre efficace », a expliqué Mme Touré.

S’exprimant lors de la cérémonie de lancement tenue au siège du ministère de l’Agriculture, de l’Equipement rural et de la Souveraineté alimentaire, à Diamniadio, elle a rappelé que 80 pour cent des dépenses des projets se font à travers la passation de marché, justifiant de fait le caractère stratégique de ce processus.

« Cet outil dénommé Open va équiper les spécialistes en passation de marchés, en leur permettant d’être des acteurs de développement efficaces », a-t-elle ajouté.

Les unités de gestion des projets de la FIDA pourront accéder au système en intégrant les données de la phase de départ à la phase finale, avec une traçabilité de chaque étape.

Cette innovation contribuera à la transparence dans la gestion des projets et permettra de communiquer des données statistiques aux gouvernements, afin que les plans stratégiques de développement dans le secteur de l’agriculture puissent être améliorés.

‘’C’est ensemble qu’on pourra réussir la mise en œuvre au bénéfice du développement agricole et surtout, des petits exploitants agricoles’’, a pour sa part déclaré la conseillère principale en passations de marchés de la FIDA, Pricillia Torres.

Le lancement de ce système est combiné à une formation sur les passations de marchés pour le personnel des projets financés par le FIDA, dans la région Afrique de l’Ouest et du Centre.

Près de 150 personnes venues de 24 pays de cette partie du monde prennent part à cette rencontre.

Dans la même catégorie