APS COACH DES LIONNES : LA FÉDÉRATION PRIVILÉGIE LA CONTINUITÉ EN MISANT SUR YACINE MESSAOUDI (PRÉSIDENT) APS LANCEMENT DE LA DEUXIÈME ÉDITION DU GRAND CARNAVAL DE DAKAR APS APRÈS OMAN, LES LIONS ONT DÉFAIT LES EMIRATS ARABES UNIS APS CONFÉRENCE DE PRESSE DE LANCEMENT DU FESPACO À DAKAR, LUNDI APS A DAKAR ET MBOUR, DES RESTAURANTS LABELLISÉS ’’ZÉRO DÉCHET’’ APS LE FOOTBALLEUR MAKHÈTE DIOP RACONTE SON EXPÉRIENCE DANS LE GOLFE DANS UN OUVRAGE MAP Calvaire des populations de Tindouf et violences contre les migrants: l’Algérie devant ses responsabilités APS MAME FAMEW CAMARA EXPLIQUE L’IMPORTANCE DE LA PLACE DE LA FEMME DANS SES ŒUVRES APS CETTE RENCONTRE CONTRE LES EMIRATS ARABES UNIS EST UTILE (COACH) GNA Africa should address challenges of Covid-19 – President Akuffo Addo

Une « bonne santé économique et financière » en 2019 (Ministre)


  21 Janvier      22        Economie (12403), Finance (549),

   

Dakar, 21 jan (APS) – Le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, a mis en exergue, mardi, la ’’bonne santé économique et financière’’ du Sénégal au terme de la gestion 2019.

’’Le Sénégal affiche une bonne santé économique et financière au terme de la gestion 2019 et tous les indicateurs quantitatifs du Programme économique et financier sont respectés’’, a-t-il déclaré, lors du lancement de la gestion budgétaire 2020.

Selon lui, le plancher des recettes fiscales, d’un montant de 2 328 milliards FCFA a été largement dépassé pour atteindre 2 561,6 milliards FCFA, au cours de l’année écoulée.

Le cible de déficit budgétaire se situe à 3% du PIB hors opération SENELEC de 125 milliards FCFA et le plafond trimestriel des instances de paiements arrêté à 40 milliards FCFA a été maintenu à 25 milliards FCFA, a-t-il relevé.

En 2019, a-t-il poursuivi, l’économie a continué, à l’instar des années précédentes, à être extrêmement dynamique avec, pour la 6ème année consécutive, une croissance économique de plus de 6%.

Cela a permis de maintenir, sur la période 2014-2019, une moyenne de la croissance économique à 6,5%, a-t-il salué.

D’après le ministre, cette croissance s’est accompagnée d’une très faible inflation de 1%, loin du seuil de 3% fixé par les critères de convergence de l’UEMOA.

Selon lui, l’exécution du budget a été rythmée par la satisfaction des besoins d’accès des populations aux infrastructures socio-économiques, la mise en œuvre d’une politique sociale hardie en direction des couches les plus vulnérables, etc.

’’La gestion budgétaire 2019 a été performante du fait de l’atteinte des objectifs de recettes de la deuxième loi de finances rectificative d’un montant de 2 561,6 milliards FCFA et de l’exécution satisfaisante des dépenses’’, a expliqué Abdoulaye Diallo.

Concernant les charges de l’Etat, il a soutenu qu’elles ont été constituées d’un montant de 4 003 milliards FCFA en 2019 et exécutées à hauteur de 3 940 milliards FCFA, soit 98,4% contre 96,1% en 2018 avec une amélioration de 2,3 points.

‘’Le financement exceptionnel engrangé en 2019, a permis le report sur la gestion 2020 d’un solde de trésorerie mobilisable au 1er janvier sur les comptes du Trésorier général de l’Etat du Sénégal d’un montant de 145,34 milliards FCFA’’, a-t-il fait valoir.

Aussi, a-t-il ajouté, en ce début d’année 2020, l’Etat a-t-il pu faire face, avec aisance, aux premières dépenses urgentes et prioritaires pour un montant de 58 milliards FCFA.

AMN/OID/ASB

Dans la même catégorie