GNA Ambassador of the Kingdom of Netherlands bids farewell to Foreign Minister GNA UPSA confers honorary doctorate on Matthew Opoku Prempeh GNA COVID-19: GHS to source more vaccines GNA NYA develops programme framework to encourage youth volunteerism GNA Diasporan Africans in Canada donate to Street Academy APS CORONAVIRUS : 712 NOUVELLES CONTAMINATIONS ET 05 DÉCÈS ANP Niger : Les épreuves écrites de la session 2021 du baccalauréat, prévues pour le 27 juillet, reportées au 4 août prochain ANP Le Niger se dote d’une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle pour la période 2021-2030 ACAP Plus de 300.000 doses de vaccin Johnson-Johnson offertes à la RCA ACP Les ministres provinciaux de l’éducation invités à lutter contre les antivaleurs dans leurs entités

UNE CAMPAGNE DE RIPOSTE À L’INVASION DE CRIQUETS PÈLERINS ÉLABORÉE (FAO)


  16 Juillet      32        Agriculture (2223),

   

Dakar, 15 juil (APS) – L’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a indiqué mercredi avoir étroitement travaillé avec les pays à risque d’invasion de criquets pèlerins en Afrique de l’Ouest à l’élaboration d’une campagne de préparation au cas où le pire était appelé à se produire.

« La FAO a travaillé en étroite collaboration avec les pays à risque de la région pour coordonner une grande campagne de préparation au cas où le pire se produirait », rappelle l’organisation dans une note rendu publique le même jour.

Dans la même note, l’agence onusienne a de nouveau alerté sur la possibilité d’une arrivée en Afrique de l’Ouest dans les semaines à venir de nombreux essaims de criquets pèlerins en provenance du Kenya et de l’Ethiopie.

Par le biais de sa Commission de lutte contre le criquet pèlerin dans la région occidentale (CLCPRO), la FAO a ainsi préparé en collaboration avec les pays concernés, un plan d’action régionale d’urgence contre cet insecte, fait-on savoir.

La FAO insiste sur le fait que ce plan devrait mettre rapidement en place des mesures de lutte et de sauvegarde de l’environnement les essaims de criquets se déplaçaient vers l’ouest du continent africain.

Selon l’agence onusienne, les plans d’urgence nationaux sont activés alors qu’un système d’alerte précoce composé de 32 équipes de surveillance formées et équipées collecte et analyse les données.

Ces importants efforts de surveillance contribuent au système mondial d’alerte rapide qui tient les pays et les partenaires informés de la situation actuelle et des dernières prévisions, fait valoir la FAO.

Dans la même catégorie