ATOP Kozah/autonomisation économique des femmes rurales : des groupements renforces sur la vie associative à Kara ATOP Lacs/campagne de dépistage et de chirurgie de la cataracte :2000 yeux recouvrent la vue APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT-TRANSPORT / Le GGGI et le CETUD en accord pour impulser la dynamique de transformation de la mobilité urbaine à Dakar APS SENEGAL-PECHES-GESTION / De nouvelles mesures de surveillance des activités de pêche annoncées – Agence de presse sénégalaise – APS APS SENEGAL-FRANCE-MONDE-CULTURE / Dakar, hôte d’une exposition collective de travaux résonnant avec les métiers d’art APS SENEGAL-AFRIQUE-JUSTICE / Cour de justice de la CEDEAO : des avocats formés au système de gestion électronique des affaires APS SENEGAL-FOOTBALL-DECISION / ‘’Affaire Ababacar Sarr’’ : la commission de Recours de la FSF statue en faveur du Jaraaf, le Stade de Mbour relégué APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT / Gestion des écosystèmes : vers l’aménagement de 13 forêts dans cinq régions (officiel) APS SENEGAL-SPORT-DEVELOPPEMENT / Sadio Mané expose au PM ses projets sportifs et ses ambitions dans l’agro-industrie APS SENEGAL-SOCIETE / L’ONG Direct Aid Society offre des moutons de Tabaski à 110 familles de la région de Dakar – Agence de presse sénégalaise – APS

une conférence débat sur les principaux agendas de l’institution sous régionale à l’UK


  29 Mai      3        Economie (21486),

 

Kara, 29 mai (ATOP) – Une conférence débat sur les principaux agendas de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est animée le mardi 28 mai au campus sud de l’Université de Kara (UK). Le thème retenu est : ‶Renforcer l’unité, la paix et la sécurité régionales″.
Cette rencontre organisée par la représentation résidente de ladite institution au Togo en collaboration avec l’UK, intervient dans le cadre de la commémoration du 49ème anniversaire de la CEDEAO. Elle a permis aux acteurs issus de toutes les composantes de la communauté universitaire d’échanger sur les enjeux sécuritaires, l’économie et l’intégration de la CEDEAO et sa vision 2050.
Les communications présentées par des experts portent sur plusieurs thématiques : l’agenda économique et intégration de la CEDEAO, l’agenda paix et sécurité de la CEDEAO, la CEDEAO des peuples : paix et prospérité pour tous et capital humain au service l’intégration régionale et économique : l’apport de l’Université de Kara, 20 ans après sa création. Ces présentations suivies des débats ont permis d’éclairer ou de solliciter la contribution des participants pour l’amélioration du travail de la communauté afin d’assurer le bonheur des peuples.
Le représentant résident de la CEDEAO, Barros Bacar Banjai a fait la genèse de l’institution régionale créée en 1975 et ses missions. Il a déploré le fait qu’au moment où la communauté s’apprête à célébrer son jubilé d’or, elle est ébranlée par des crises politiques et sécuritaires. « Le thème de cette 49ème journée de l’intégration met ensemble le triptyque, unité, paix et sécurité que nous devons renforcer pour plus d’intégration, plus de prospérité et plus de développement humain durable », a-t-il précisé. M. Barros a relevé les efforts et les innovations en cours en vue d’assurer son évolution institutionnelle et organisationnelle. Il s’est réjoui du rôle prépondérant de la diplomatie togolaise qui contribue au renforcement de la cohésion entre les Etats membre et à la stabilité régionale.
Le préfet de la Kozah, Col. Bakali Hèmou Badibawu a souligné que les différents sous-thèmes retenus permettront aux participants de se sentir plus utiles et de voir leurs préoccupations prises en compte pour assurer le succès de la communauté des peuples. Il a rendu un hommage aux pionniers et aux acteurs connus ou anonymes, vivants ou rappelés à Dieu qui ont œuvré pour l’épanouissement des populations dans cet espace communautaire.
Le représentant du président de l’UK, Pr. Kadouza Padabo, a relevé que le thème de la célébration est en phase des crises économiques et sociopolitiques que traversent les Etats de l’Afrique de l’ouest et en lien avec le désir profond et légitime des communautés qui aspirent vivre en paix.
La visite des stands a mis fin à la cérémonie d’ouverture à laquelle ont pris part les préfets, maires, les chefs de services déconcentrés, traditionnels et religieux de la région Kara, ainsi que les membres de la représentation de la CEDEAO au Togo

Dans la même catégorie