MAP Tournoi de l’UNAF (U17)- 3ème journée: Match nul entre le Maroc et la Libye (1-1) MAP Le Maroc prend part à Abuja à la Réunion africaine de haut-niveau sur la lutte contre le terrorisme MAP Une délégation de la Banque Centrale de Mauritanie en visite de travail à l’Office des Changes MAP Quatorze morts dans un accident de la route dans le centre du Nigeria AIB Léraba : La première édition des journées des confréries dozo lancées à Sindou Inforpress São Vicente: Performance de Morabezateatro leva informações sobre prevenção de abuso sexual às escolas Inforpress Presidente da República considera “caótica” situação de transportes inter-ilhas em Cabo Verde Inforpress MPLA reafirma amizade e desejo de estreitamento de cooperação com PAICV Inforpress João Branco revela detalhes sobre a peça “Dona Pura e os Camaradas de Abril” a estrear-se em Maio Inforpress Boxe: Nancy Moreira conquista medalha de prata no ‘African Cup’ na África do Sul

Une délégation du Réseau inter-agences de recouvrement des avoirs pour l’Afrique de l’Ouest reçue en audience par le président de la HABG


  1 Décembre      39        Economie (20969), Politique (25343),

 

Abidjan, 1er déc 2022 (AIP)- Une délégation du Réseau inter-agences de recouvrement des avoirs pour l’Afrique de l’Ouest (ARINWA) a été reçue en audience, mercredi 30 novembre 2022, à Abidjan, par le président de la Haute autorité de la bonne gouvernance (HABG), N’golo Coulibaly.

La délégation était conduite par la présidente Kylly Fernandes, magistrate au Parquet du Cap-Vert.

Au cours de cette audience, les échanges ont porté sur la présentation de l’ARINWA et l’organisation de la 9ème Assemblée générale annuelle, prévue du 5 au 9 décembre 2022 à Abidjan.

Ces assises passeront en revue les activités 2022 et les perspectives de l’ARINWA. Elles bénéficieront de l’appui technique et financier du gouvernement de Côte d’Ivoire, de l’Organisation des Nations Unies de lutte contre la drogue et le crime (ONUDC) et de l’Agence allemande de coopération internationale.

“L’un des objectifs de l’ARINWA, c’est de changer des informations informelles entre les Etats membres en ce qui concerne la corruption (…)”, a affirmé Mme Fernandes.

L’ARINWA, souligne-t-on, est en 2014 à Accra, au Ghana, de la volonté des pays de l’Afrique de l’Ouest de contrer la criminalité grave et surtout de la criminalité financière dans la zone.

Dans la même catégorie