ANGOP La FILDA/2024 va mettre en exergue la production agricole familiale ANGOP L’Angola et la Namibie réfléchissent sur la réduction de la bureaucratie pour des questions de santé ANGOP L’OMS réitère son soutien à la promotion des soins de santé primaires en Angola MAP La MAP et ITALPRESS renforcent leur coopération médiatique MAP Accra : Début de la 45ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA avec la participation du Maroc MAP Côte d’Ivoire : appel à une intensification de la lutte contre la criminalité forestière APS Courses hippiques : le président du CNG de Matam passe en revue les difficultés du secteur AIB Bogandé : Les populations réaffirment leur soutien à la Transition et plaident pour plus de sécurité AIB Ganzourgou/Assainissement : La population mobilisée pour une opération de curage de caniveaux à Zorgho AIB Burkina : le gouvernement veut produire de l’engrais à hauteur de 15 milliards FCFA pour améliorer la production agricole

Une délégation parlementaire marocaine prend part aux réunions des commissions permanentes du Parlement panafricain


  5 Mars      40        Société (45925),

 

Rabat, 05/03/2023 (MAP) – Une délégation parlementaire marocaine prend part aux réunions des commissions permanentes du Parlement panafricain (PAP), qui se tiennent du 06 au 17 mars à son siège à Midrand, en Afrique du Sud. Ces réunions, qui interviennent dans le cadre du thème de l’Union africaine (UA) pour l’année 2023, à savoir « Accélérer la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine », ont pour objectifs d’échanger les points de vue entre les parlementaires africains, d’unifier leurs visions et d’élaborer des propositions pratiques et efficientes en vue d’assurer la réussite de ce grand chantier qui est à même de favoriser la création d’un marché commun de produits et services et d’approfondir la complémentarité économique du continent africain, indique un communiqué du Parlement marocain. L’ordre du jour de ces rencontres comprend également l’examen de diverses questions d’actualité qui concernent directement le citoyen africain, notamment les moyens de renforcer le rôle des parlementaires dans l’amélioration des systèmes éducatifs, la gouvernance des migrations et la mobilité de la main-d’œuvre et l’égalité des sexes dans l’espace numérique, selon la même source. Le Parlement marocain est représenté à ces réunions par les membres de la section nationale du PAP, en l’occurrence trois parlementaires de la Chambre des représentants et deux de la Chambre des conseillers. Il s’agit, respectivement, de Leila Dahi (RNI), Khadija Arohal (PPS), Abdessamad Haiker (PJD), Youssef Eid (groupe socialiste) et Hanae Belkheir (UGTM).

Le Parlement panafricain, qui regroupe les parlementaires des États membres de l’Ua, a été créé conformément à l’article 5 de la Charte constitutive de l’Union et a officiellement entamé ses travaux le 18 mars 2004. Il a pour mission principale d’assurer la pleine participation des peuples africains au développement et à l’intégration économique du continent. Pour le moment, il exerce un pouvoir consultatif et de supervision budgétaire au sein de l’Union. Chaque État membre du est représenté par cinq parlementaires, issus de la majorité et de l’opposition, dont au moins une femme, qui sont élus ou désignés par leurs parlement national ou une autre assemblée délibérante

Dans la même catégorie