ANP Le Président Bazoum réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre la corruption au Niger ANP Echanges à Niamey entre le premier ministre Ouhoumoudou Mahamadou et le président de la commission de la CEDEAO ANP Fête de l’indépendance : Des honneurs rendus à plusieurs personnalités ANP Fête de l’arbre sous le thème de ‘’valorisons le moringa pour améliorer l’économie locale’’ ANP Education : Bazoum promet une grande politique de réformes de l’éducation AGP Guinée/Vente de poissons fumés : M’ma Hawa Camara la soixantaine, témoigne les difficultés dont elle fait face dans la pratique de ce métier AIB Interdiction du port du voile au travail en Europe: «une violation des droits des femmes musulmanes», OCI AIB Burkina/Réouverture des frontières : Le gouvernement attend un certain niveau d’immunisation de la population (ministre) ABP Spécial 1er août / « 61 ans d’indépendance doit être compris comme l’expression d’une gouvernance rigoureuse », dixit Charles Gagnon de la 17ème circonscription électorale AIB Zondoma : La publication de l’information budgétaire, bientôt une réalité dans les communes partenaires de l’AMR

Une élève de 3ème assassinée à la veille du BEPC à Ferkessédougou


  15 Juin      13        Divers (1120),

   

Ferkéssédougou, 15 juin 2021 (AIP)- Une élève de 20 ans, Ouattara Hadja, en classe de 3ème , a été tuée par balle  à Ferkessédougou dans la nuit du dimanche 13 juin 2021, soit à la veille du démarrage des épreuves écrites du Brévet d’étude du premier cycle (BEPC), a appris l’AIP le lundi 14 juin 2021.

Le corps sans vie de la victime a été découvert aux environs de 21 heures en bordure de route, au quartier Résidentiel par le voisinage, qui a été alerté par le coup de feu. La police et les sapeurs, alertés, se sont rendus aussitôt sur les lieux du drame pour procéder au constat d’usage et l’enlèvement du corps.

Selon une amie de la victime rencontrée par l’AIP au commissariat de police de la ville, la jeune Ouattara Hadja qui fréquente le collège moderne de Nambonkaha, situé à une dizaine de kilomètre de Ferkéssédoudou, séjournait dans le chef lieu de la région du Tchologo, pour préparer et prendre part aux épreuves du BEPC, son établissement d’origine n’étant pas un centre d’examen.

« Nous étions en train d’étudier lorsqu’on a reçu la visite d’un jeune homme que Hadja semblait connaitre. Après les révisions, moi je suis rentrée dormir et Hadja est restée dehors avec le jeune homme”, témoigne l’amie de la victime.

“Quelques heures plus tard, ne la voyant pas revenir, nous avons appelé sur son portable jusqu’au matin. Elle ne répondait pas jusqu’à ce que, le commissaire de Ferkéssédougou réponde à l’autre bout du fil, et nous demande de nous rendre au commissariat. C’est ainsi que nous avons appris qu’elle est décédée dans notre quartier “, poursuit la même source.

La famille de la victime avec à sa tête son père, Ouattara Sékou, inconsolable, a souhaitait que les circonstances de ce drame soient élucidées, afin que l’auteur soit arrêté.

Dans la même catégorie