MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Une élue veut que les femmes profitent des opportunités de la digitalisation


  13 Mars      29        Société (45887),

 

Kébémer, 13 (APS) – La première adjointe au maire de la commune de Ngoumba Guéoul, située dans le département Kébémer, Dieynaba Sall, a plaidé pour l’alphabétisation des femmes afin qu’elles puissent profiter des opportunités de la digitalisation ».

‘’Nous voulons que toutes les femmes de Ngoumba Guéoul et du reste du département de Kébémer soient alphabétisées pour profiter davantage des opportunités qu’offre la digitalisation, mais aussi pour éviter les dérives qui l’accompagnent parce que les TIC ont un côté sordide », a-t-elle déclaré.

Dieynaba Sall s’entretenait, dimanche, avec des journalistes à l’occasion de la célébration de la journée départementale de la femme, à Ngoumba Guéoul.

Elle a souligné que « Internet est un couteau à double tranchant, mais si les femmes sont bien formées à l’utilisation des réseaux sociaux ou des TIC de manière générale elles pourront tirer profit des opportunités de la digitalisation ».

« Les TIC sont à notre portée, mais il y a un sérieux problème dans la maîtrise de leur utilisation, d’où l’importance de la formation des femmes pour éviter qu’elles tombent dans les filets des arnaqueurs ou commettent certaines dérives », a-t-elle ajouté.

Elle a suggéré « la création d’une plateforme digitale adoptée en langue wolof (…) » pour faciliter l’accès des femmes aux TICS.

Elle estime que c’est ‘’l’un des meilleurs moyens pour accompagner les femmes dans le domaine de la digitalisation (….) pour qu’elles puissent réellement profiter des avantages des plateformes digitales ».

Le maire de la Commune de Ngoumba Guéoul, Abdourahmane Diop a, de son côté, déclaré que « la femme est une actrice importante dans la promotion de l’économie sénégalaise (…) ».

Il a insisté sur la formation et l’accès aux financements pour ‘’leur permettre d’être autonomes socialement et économiquement »

Dans la même catégorie