GNA President ends Greater Accra tour, commits to complete major projects GNA Breast cancer is not a spiritual disease – Dr Ackon AGP Gueckédou/ Transport : le syndicat préfectoral des taxi-motos à un secrétaire général AGP Conakry/ Environnement : La Gouverneure de Conakry lance la Campagne d’Assainissement à Bambéto AGP Matoto : 150 jeunes filles du CAF reçoivent leurs attestations après 2 ans de formation GNA Dangme Rural Bank’s profit for 2020 dips GNA KNUST alumnus donates one million Ghana cedis to support development projects GNA Wa West Assembly Members reject DCE nominee for second time GNA Young people encouraged to go into herbal plant farming GNA AMA District Citizens Monitoring Committee members evaluate P4H project

Une plateforme numérique mise en place pour lutter contre la perte post récolte


  15 Décembre      105        Photos (4421), Technologie (469),

   

Daloa, 15 déc (AIP)- Une plateforme numérique dénommée « Agri Store », présentée, samedi, à l’ensemble des acteurs agricoles de Daloa, comprend diverses applications pour la mise en relation des différents acteurs de la chaine de valeur en guise de solutions à la commercialisation de leur production.

Le coordinateur du projet de solutions numériques pour le désenclavement des zones rurales et l’agriculture (PSNDE), Henri Danona, indiqué que ce projet, dédié au monde paysan, vise à lutter contre la pauvreté et faire la promotion de l’autonomisation de la femme rurale.

« Ce qu’on veut régler, c’est le problème du déficit d’information. Souvent l’information n’est pas disponible aussi bien que chez l’agriculteur que de ceux qui ont besoin de leur produit et cela fait que pour le pourcentage de la perte post-récolte est très élevé en Côte d’Ivoire », a-t-il expliqué.

La plateforme va permettre à l’agriculteur, selon les responsables du projet, de mieux vendre son produit et de vendre tout le produit qu’il a récolté. Pour avoir un accès confortable à la plateforme et ils ont différents outils qui seront mis à la disposition des agriculteurs et agricultrices, notamment, la création d’un porte-monnaie électrique.

Plus de 1700 acteurs ont été identifiés dans la phase pilote de ce projet dans le département de Daloa. L’objectif global est d’atteindre un million de producteurs dont 700 000 femmes, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie