ANP COVID-19 : ‘’Les vaccins sont sûrs et qu’il faut aller se faire vacciner dès que les vaccins sont disponibles’’ (Président parlement CEDEAO) ANP 2ème session extraordinaire du parlement de la CEDEAO : Les députés communautaires examinent le projet de budget 2022 de l’institution ACP Les parents appelés à scolariser les enfants non-voyants ACP Ituri : la CNSS débloque près de 184.987.800 FC pour les allocations du premier trimestre 2021 ACP Evaluation de l’accord de coopération COMESA et incubateur cuir de l’OPEC ACP Justice/RDC : le Président de la République à la cérémonie de la rentrée judiciaire de la cour de cassation AGP Boké/célébration de Maouloud: Les fidèles musulmans prient pour la paix et l’unité nationale en Guinée AGP Conakry/environnement: Vers l’aménagement de 22 ronds-points et espaces publics de la ville ANG ANP/Gabinete de Assessoria de Imprensa nega gastos de mil milhões de francos CFA no arrendamento de instalações para funcionamento do órgão ANG Presidenciais’2021/ Missão de observadores avalia positivamente processo eleitoral cabo-verdiano

Une trentaine d’acteurs exposent pour conquérir de nouveaux marchés dans la sous-région


  29 Avril      8        Technologie (464),

   

Brazzaville, 29 Avril (ACI) – Une trentaine d’acteurs clés du numérique exposent sur leur écosystème au 5ème Salon international des technologies de l’information et de l’innovation (Osiane) organisé du 27 au 30 avril à Brazzaville, en vue d’aller à la conquête de nouveaux marchés dans la sous-région de l’Afrique centrale.

Il s’agit, entre autres, de Numérica, DigiTransfert, Speed Pay, Skytech Congo, Noki-Noki, Vermel Store, Skyeyes, Canal Box, ‘’A Nous l’Avenir’’, Bci Net, Mtn SA, E2c, Pnud et Print Sys. Ces exposants offrent aux utilisateurs des services de qualité du point de vue rapidité, sécurité, fiabilité, performance et compétence.

«L’exposition des inventions est destinée à augmenter la visibilité des entreprises ou de leurs produits, afin de leur permettre d’aller à la conquête de nouveaux marchés dans la sous-région de l’Afrique centrale», a fait savoir la coordonnatrice d’Osiane, Mme Rose Odette Ovaga Opa.

Pour cette exposition, trois espaces appropriés sont réservés à ces acteurs, à savoir l’espace entreprises avec des stands, l’espace start-up sur e-Osiane et l’espace médias, a-t-elle précisé.

«Osiane se fixe un but, celui de créer une plateforme d’échange, de réflexion et d’exposition pour les bonnes pratiques du numérique et de l’innovation. C’est aussi une vision, celle de faire des nouvelles technologies de l’information et de l’innovation un instrument de développement de l’Afrique centrale», a-t-on rappelé.

D’après Mme Ovaga Opa, ce salon a bénéficié du soutien des institutions internationales comme Afrinic, Internet Sociéty, Facebook, Icann, Africa Fintech, le Pnud, Gimac et des entreprises du secteur des télécommunications, à l’instar du Groupe Vivendi Africa (Gva), Burop Iris, Sap, E2c, Numerica, Congo Télécom, Mtn et ‘’La Grande école du numérique’’, a-t-elle dit.

Par ailleurs, elle a affirmé que depuis sa 1ère édition, le salon Osiane bénéficie de l’appui de l’Agence de régulation des postes et des télécommunications électroniques (Arpce).

Dans la même catégorie