APS Le partenariat public-privé,  »une alternative au financement des infrastructures » (PM égyptien) APS Mahawa Sémou Diouf installé comme président de la Cour de justice de l’UEMOA MAP Le CPS de l’UA adopte la «Déclaration de Tanger» sur la promotion du lien Paix-Sécurité-Développement et décide de la soumettre au Sommet de l’UA MAP RDC: L’ONU alerte sur la crise de la faim, la « plus grande » en Afrique MAP Afrique du Sud : Dix morts dans deux fusillades au Cap-Oriental ATOP Vo/ Santé : revue annuelle des activités 2022 du district sanitaire ATOP Kozah/ Promotion de l’entreprenariat : les opportunités offertes aux PME par la loi de finances 2023 expliquées aux entrepreneurs de la kara ATOP Visite du Président Faure Gnassingbé au Gabon : des questions bilatérales, régionales, continentales et internationales évoquées APS Hôpital Amath-Dansokho : plus de 10 000 consultations et 700 scanners réalisés en 2022 (directeur) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plus de 3000 actes d’insécurité en 2022 dans l’espace des sept pays ayant ratifié l’Initiative d’Accra

 »USAID Santé Urbaine’’, un projet pour renforcer les systèmes locaux de santé


  2 Décembre      22        Santé (14165),

   

Dakar, 2 déc (APS)- Le directeur de cabinet du ministère de la Santé et de l’Action sociale, Alphonse Ousmane Thiaw, a indiqué, vendredi, que le projet ‘’USAID Santé Urbaine » vise à améliorer l’accès aux services de santé de qualité.

‘’Ce projet va renforcer les systèmes locaux de santé urbaine grâce à l’amélioration de l’accès aux services de santé de qualité tout en engageant le secteur privé les partenaires locaux et les communautés à identifier les besoins à développer et à mettre en œuvre de solutions innovantes », a-t-il déclaré.

M.Thiaw s’exprimait à l’occasion du lancement du projet ‘’USAID Santé Urbaine » financé par l’USAID pour un montant estimé à 8 milliards de francs CFA.

Ce projet d’une durée de 5ans offre une opportunité pour renforcer l’accès aux soins de santé dans la région de Dakar particulièrement dans les districts sanitaires de Yeumbeul, Guédiawaye et Keur Massar.

‘’La mise en œuvre de ce projet nécessite l’engagement et la mobilisation de toutes les parties prenantes », a souligné Alphonse Ousmane Thiaw, exhortant à prendre toutes les dispositions utiles pour ‘’le succès de cet important projet ».

La santé est une compétence transférée, a rappelé le maire de la commune de Wakhinane Nimzat, Racine Talla.

‘’Il y a une forte implication des collectivités territoriales qui sont des parties prenantes dans la mise en œuvre de la politique de santé des territoires », a-t-il indiqué.

Talla a signalé que chaque année des dotations sont allouées pour que les collectivités territoriales puissent appuyer de ‘’manière significative » les secteurs de l’éducation, la santé, la jeunesse, entre autres.

Dans la même catégorie