MAP Le Rwanda adopte des mesures strictes pour contrer une troisième vague de Covid-19 MAP Le Niger et le Nigeria confrontés à une « crise nutritionnelle majeure » chez les enfants (MSF) MAP Elections en Ethiopie : fermeture des bureaux de vote (Conseil national électoral) MAP Rabat abrite l’exposition « Delacroix, souvenirs d’un voyage au Maroc », une première en Afrique et dans le monde arabe MAP La CAF veut rendre le football africain plus compétitif (Président) APS SÉNOBA : LES POPULATIONS DÉPLORENT LE MANQUE D’EAU ET D’ÉLECTRICITÉ GNA Infant jaundice: what public needs to know and do? GNA Kenyan MP commends Ghana’s COVID testing speed GNA World Refugee Day: Ghana’s refugee population stands at 14,000 GNA 94 per cent of children fear unemployment in future

Vers la matérialisation de la frontière entre la Côte d’Ivoire et la Guinée


  31 Août      63        Securité (2033),

   

Man, 31 août (AIP)- La Côte d’Ivoire et la Guinée ont décidé, mercredi, à Man, de s’unir dorénavant pour résoudre de façon concertée les différents conflits frontaliers qui pourraient les opposer, tout en menant des démarches pour la matérialisation de la frontière entre les deux pays.

Ouverts mardi, les travaux menés lors de la première rencontre périodique des autorités administratives frontalières des deux pays dans la ville des 18 montagnes, ont permis de dégager plusieurs points. Entre autres, l’importance de la mise en place entre autorités administratives frontalières, de mécanismes conjoints de prévention des conflits, et d’alerte précoce dans la lutte contre les menaces dans les zones frontalières et de gestion concertée des éventuelles incompréhensions entre les populations ivoiriennes et guinéennes.

Les deux parties ont également approuvé la nécessité de la création d’une commission mixte paritaire de matérialisation de la frontière Côte d’Ivoire-Guinée, ayant pour objet l’approfondissement des échanges d’informations, et la concertation dans l’action.

« Je vous invite donc, à demeurer fortement impliqués et engagés, dans la mise en œuvre des résolutions issues de vos travaux et à transmettre vos propositions à vos supérieurs hiérarchiques respectifs, en prélude à la rencontre prévue entre eux. Et ce sont les résultats de vos travaux qui alimenteront leurs échanges », a affirmé au terme de la rencontre, le représentant du ministre ivoirien de l’Intérieur et de la Sécurité, Bayo Ibrahima.

La délégation guinéenne a souhaité, pour sa part, la pérennisation des rencontres périodiques et a promis veiller à la mise en œuvre des résultats issus ces travaux. «Nous prenons l’engagement de procéder à la restitution des résultats de cette rencontre à nos différents mandants », a affirmé leur porte-parole Fadama Kourouma qui a également remercié le partenaire financier Allemand pour sa contribution à l’amélioration de la gouvernance territoriale des deux pays.

La Côte d’Ivoire partage avec le Guinée une frontière terrestre longue d’environ 610 kilomètres qui constitue la ligne de contact des circonscriptions administratives frontalières des deux pays.

Ont pris part à cette rencontre, les autorités préfectorales et les élus des régions du Tonkpi, Bafing, Kabadougou et du Folon en ce qui concerne la partie ivoirienne, mais aussi de N’Zérékoré et de Kankan en Guinée.

Dans la même catégorie