APS ’’CASH TRANSFER’’ : PLUS DE 2 MILLIARDS CFA AUX MÉNAGES DE KAFFRINE APS « RAABI », LE DESTIN TRAGIQUE DE LA FEMME SÉNÉGALAISE SUR LES PLANCHES DE SORANO AIP Une mission de redynamisation du comité local de lutte contre la migration irrégulière à Daloa AIP Un plan d’action en élaboration pour repenser le système LMD dans le supérieur public AIP Le budget triennal 2023-2025 de la commune de N’douci en hausse APS Un animateur de radio invite les jeunes chanteurs à davantage s’inspirer du folklore local APS SAINT-LOUIS : LES PARTENAIRES SOCIAUX INVITÉS À PRIVILÉGIER LE DIALOGUE APS Diverses activités culturelles au menu du Festival de cinéma « Les Téranga » APS 1,4 milliards FCFA pour soutenir des projets de la Grande muraille verte GNA NASPA launches 12th annual terminal congress in Takoradi

Vers le démarrage du programme d’amélioration de la connectivité des zones agricoles


  19 Mai      18        Agriculture (2875), Infrastructure (166),

   

Baba Garage (Bambey), 19 mai (APS) – Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye, a annoncé jeudi à Baba Garage, une localité du département de Bambey (centre), le démarre prochain d’un programme d’amélioration de la connectivité des zones agricoles du Nord et du Centre du pays.

’’Nous allons bientôt, démarrer le Programme d’amélioration de la connectivité́ des zones agricoles du Nord et du Centre, à hauteur de 200 millions de dollars (125 500 000 000 FCFA) avec l’appui de la Banque mondiale et du PDZAM (Programme de désenclavement des zones agricoles et minières) avec la Banque africaine de développement’’, a-t-il déclaré.

M. Faye s’exprimait lors du lancement des travaux des axes routiers Bambey-Baba Garage-Keur Samba Kane-Touba Toul et Baba Garage-Mékhé-Fass Boye sur un linéaire de 103km pour un financement de 28 milliards FCFA.

Selon lui, ce projet va aider à réaliser des routes et autres infrastructures de base, pour désenclaver nos localités et faciliter les échanges, afin d’assurer une meilleure connexion entre les zones de production agricole et les marchés des centres urbains.

Mansour Faye a assuré que ce projet et les autres entrent dans le cadre de la vision du chef de l’Etat pour le développement des infrastructures routières déclinée dans le PSE (Plan Sénégal émergent).

Il a rappelé que ce référentiel ambitionne de doter le pays d’un réseau routier et autoroutier moderne, répondant aux meilleurs standards, non seulement pour faciliter les liaisons entre les villes, mais aussi pour rendre les campagnes plus accessibles, dans de meilleures conditions de sécurité.

Le ministre a saisi cette occasion pour appeler les usagers au respect des règles de sécurité et de sûreté routières. ‘’Nos routes font trop de morts, souvent pour défaut du respect du Code de la route’’, a-t-il déploré.

Il s’est réjoui des mesures prises par les services compétents pour une meilleure application des sanctions prévues par les textes.

’’A ce titre, il me plait de saluer les avancées introduites notamment avec la numérisation et la sécurisation des titres de transport et la création d’une Agence nationale de la sécurité routière qui est un des chantiers majeurs du gouvernement’’, a-t-il ajouté. »

Dans la même catégorie