AGP Guinée: 100 OPJ et autres fonctionnaires de justice reçoivent leur habilitation à Forécariah AGP Guinée : Le barreau décide de boycotter les audiences jusqu’au 31 juillet pour protester contre ce qu’il qualifie ‘’d’arrestations et détentions arbitraires’’ ANG Política/Porta-voz da Coligação PAI Terra Ranka considera que não há condições para a realização de eleições no ano em curso ANG Comunicação Social/CNOI qualifica de “incursão odiosa” contra o Presidente da República a nota de protesto do Sindicato dos Jornalistas Angolanos ACI Turquie/Politique: Le diplomate turc réitère la volonté de son pays à défendre la liberté des citoyens APS Le dialogue sera de mise entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants, selon Moustapha Guirassy AIB Burkina : les jeunes du Nord invités à s’engager sans réserve dans la lutte anti-terroriste. ANG Política/Presidente da República marca eleições legislativas antecipadas para 24 de novembro MAP Le Maroc en mesure de produire jusqu’à 70% de ses besoins en médicaments (ministre) ACI Congo/Santé: Le gouvernement reçoit 230 mille doses de vaccin Bcg pour les enfants

Vers le renforcement du rôle du secteur privé dans le financement de la santé en Afrique de l’Ouest


  20 Juin      15        Santé (15593),

 

Abidjan, 20/06/2024 (MAP) – Une réunion d’experts et de parties prenantes africains s’est ouverte jeudi à Abidjan pour discuter des stratégies visant à renforcer le rôle du secteur privé dans le financement de la santé en Afrique de l’Ouest.

Cette rencontre de trois jours est une étape déterminante dans la mise en œuvre de la déclaration adoptée lors de la Réunion des dirigeants africains sur l’Investissement dans la Santé en 2019, rapporte l’Agence ivoirienne de presse (AIP).

Les chefs d’État et de gouvernement africains avaient à travers cette déclaration réaffirmé leur engagement à accroître les investissements intérieurs dans la santé, conformément à l’Agenda 2063 et à la Stratégie de santé de l’Afrique 2016-2030.

L’évaluation annuelle des progrès grâce au Tableau de bord africain du financement intérieur de la santé ainsi que la collaboration renforcée entre ministres des finances et de la santé tous les deux ans sont au cœur des actions envisagées, note la même source.

La création des centres régionaux de financement de la santé, prévue par cette déclaration, vise à promouvoir l’apprentissage entre pairs et à soutenir les réformes de financement de la santé, tandis que la numérisation du Tableau de bord africain renforcera la transparence des données.

La réunion actuelle se concentre spécifiquement sur l’engagement du secteur privé dans la santé au sein de la CEDEAO. Les objectifs incluent la diffusion du cadre stratégique pour cet engagement, le partage des meilleures pratiques, l’identification des stratégies pour augmenter les investissements privés, et la définition d’un plan d’action pour 2024/2025.

Les discussions aborderont les progrès réalisés, les défis à surmonter, et les opportunités futures pour l’investissement privé dans la santé.

Les intervenants lors de l’ouverture des travaux ont insisté sur la nécessité de faire face aux défis persistants du secteur en Afrique, le manque de ressources humaine et d’allocation budgétaire, de sorte à bâtir «une véritable industrie de la santé» dans la sous-région et faire de la santé un secteur productif.

Dans la même catégorie