MAP Le Maroc dispose du dossier le plus solide pour l’organisation de la CAN-2025 (agence de presse) APS Ziarra Omarienne: Des centaines de fidèles ont participé à la cérémonie officielle APS Babacar Diop annonce sa candidature à la présidentielle de 2024 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Mode : le sénégalais Mathydy s’installe à Abidjan MAP Tropicale Amissa Bongo: L’Ambassadeur de SM le Roi au Gabon rencontre l’équipe nationale de cyclisme MAP Cyclisme: Le Français Geoffrey Soupe champion de la 16è Tropicale Amissa Bongo AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le Québec annonce son appui à la formation et l’insertion des jeunes ivoiriens AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Inauguration du premier bureau régional du ministère de la Réconciliation et de la Cohésion nationale AIP AIP/ La COP-FEA encourage la consolidation de la paix entre la Côte d’Ivoire et le Mali APS Les communes de Kaffrine et Ngniby scellent une convention de financement avec le ministère de la Culture

VIH : le médecin-chef de Sédhiou préconise  »une lutte transfrontalière »


  2 Décembre      14        Santé (14142),

   

Sédhiou, 2 déc (APS) – Le médecin-chef de la région de Sédhiou, Amadou Yerry Camara, préconise une  »lutte transfrontalière » basée sur une communication élargie aux pays transfrontaliers pour réduire les risques de transmission du VIH/Sida.

« Beaucoup de patients atteints du VIH/Sida refusent de suivre correctement leur traitement et ils disparaissent […] dans les autres pays limitrophes » à partir de Sédhiou, a-t-il signalé vendredi au cours d’une rencontre avec des journalistes.

Le docteur Camara, fort de ce constat, préconise une ‘’lutte transfrontalière » basée sur une communication élargie aux pays limitrophes du Sénégal, pour mieux suivre les personnes placées sous traitement afin d’éviter le plus possible les risques de transmission, a-t-il dit.

Il a insisté sur la position géographique de la région de Sédhiou qui en fait une zone carrefour, à partir de laquelle il est possible de rejoindre la Gambie, la Guinée-Bissau ou la République de Guinée.

Cela explique selon lui les « contreperformances » de la région en matière de prise en charge du Sida, lesquelles contreperformances se caractérisent par de nombreux malades perdus de vue.

Amadou Yerry Camara a révélé que 1491 personnes atteintes du Sida sont suivies par les services sanitaires de la région.

Il a indiqué qu’au cours du premier semestre de l’année en cours, 158 nouveaux cas ont été détectés dont 148 seulement suivent normalement leur traitement. »

Dans la même catégorie