ANP L’UNA et Sputnik organisent une formation sur l’intelligence artificielle et la production vidéo ANP N’gourti : deux citoyens contribuent au FSSP à hauteur de 200.000 FCFA MAP Tanzanie: de fortes pluies ont fait 58 morts depuis début avril AIP La ministre Françoise Remarck encourage les acteurs culturels à saisir les opportunités du MASA AIP MASA 2024: la secrétaire d’Etat rwandaise appelle à l’unité culturelle pour l’avenir des générations africaines AIB Le ministre Jean Emmanuel Ouédraogo annonce du «beau spectacle», dans quelques jours, à l’ouverture de la 21e SNC AIB La commune de Kantchari ravitaillée doublement MAP Conflit au Soudan: L’ONU renouvelle son appel à un cessez-le-feu immédiat MAP Tarfaya: La Marine Royale porte assistance à 118 candidats à la migration irrégulière MAP Le parti MK de Zuma appelle à la démission de la présidente de la Commission électorale

Visite au Burkina Faso d’une délégation marocaine conjointe AMCI-OFPPT


  27 Février      21        Science (576), Technologie (1015),

 

Ouagadougou, 26/02/2024 (MAP) – Dans le cadre du renforcement des relations de coopération bilatérale dans le domaine de la Formation Professionnelle, une délégation marocaine conjointe de l’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI) et de l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT), effectue une mission au Burkina Faso étalée sur une semaine.

La délégation conjointe, accompagnée de l’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi au Burkina Faso, M. Youssef Slaoui, a été reçue, lundi, par M. Boubakar Savadogo, ministre burkinabè des Sports, de la Jeunesse et de l’Emploi pour une séance d’ouverture de cette mission.

A cette occasion, le ministre burkinabé a salué la présence de la délégation marocaine au Burkina Faso en réponse à l’invitation qui lui a été adressée suite à sa visite de travail effectuée au Maroc en novembre dernier.

Il a mis l’accent sur le caractère stratégique donné par les hautes autorités du pays pour la réussite du chantier de diagnostic du dispositif de formation dans les métiers prioritaires pour le Burkina Faso sur la base des échanges des expériences.

Pour sa part, M. Slaoui a estimé que le déploiement de cette mission au Burkina Faso est un signe de vitalité et de densité des relations de coopération entre les deux pays dans tous les domaines d’intérêt commun.

Pour illustrer ses propos, il a rappelé la tenue à Dakhla, le 09 juin 2023, de la 4ème session de la Commission Mixte de Coopération, qui a connu la signature de Protocoles d’Accords dans les différents domaines de formation, ce qui a permis d’étoffer le cadre juridique bilatérale.

Aussi, le diplomate marocain a exprimé la disponibilité du Royaume à poursuivre l’accompagnement de ce projet structurant du Burkina Faso dans le cadre d’une coopération Sud-Sud, solidaire et mutuellement bénéfique.

Les représentants de l’OFPPT ont présenté, quant à eux, l’Office et son rôle de leadership joué sur le plan africain pour la promotion d’une coopération Sud-Sud de référence, en mettant en exergue les Hautes Orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, qui traduisent l’intérêt particulier donné à la Formation Professionnelle en tant que levier stratégique de compétitivité économique et voie prometteuse pour l’insertion professionnelle de la jeunesse, comme en témoigne la mise en place des Cités des Métiers et des Compétences qui constituent des établissements de formation professionnelle de nouvelle génération au service de l’excellence et de l’innovation.

Ils ont ainsi réitéré la volonté du Royaume du Maroc de soutenir les efforts déployés par les autorités burkinabè chargées de la Formation Professionnelle notamment via le volet formation des formateurs et du personnel technico-pédagogique, l’appui à l’ingénierie de nouvelles filières de formation, le jumelage d’établissements à vocation similaire pour assurer plus de proximité et une disponibilité de ressources qualifiées dans le pays, en assurant l’accompagnement nécessaire par l’OFPPT selon les besoins spécifiques du Burkina Faso.

A signaler que le Maroc et le Burkina Faso font partie de l’Alliance Africaine pour le Développement de la Formation Professionnelle, lancée à Meknès le 18 avril 2017, et qui regroupe 20 pays.

Dans la même catégorie